Nyse/Euronext : les conclusions des régulateurs sont prévues début décembre

Les régulateurs français, belges, néerlandais, portugais et britanniques se sont réunis aujourd'hui à Amsterdam. Ils pensent rendre leur avis sur le projet de mariage entre Euronext et le New York Stock Exchange au début du mois prochain.

Réunis aujourd'hui à Amsterdam, les régulateurs d'Euronext, qui réunit les bourses de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et le Liffe (marchés dérivés à Londres) précisent que leurs conclusions sur le projet de fusion avec la Bourse de New York (Nyse, New York Stock Exchange) devraient être rendues "au plus tard au début du mois de décembre".

Ce collège, composé des autorités boursières française (AMF), néerlandaise (AFM) belge (CBFA), portugaise (CMVM) et britannique (FSA) doit examiner l'ensemble des risques d'extraterritorialité réglementaire et juridique posés par ce mariage boursier transatlantique.

Les émetteurs redoutent une contagion des lois (en particulier de la fameuse loi américaine Sarbanes-Oxley très contraignante en matière de gouvernance et de transparence) et des régles de marché en vigueur aux Etats-Unis.

Espérée dès aujourd'hui par la Bourse paneuropéenne, qui souhaite convoquer ses actionnaires au plus vite en assemblée générale extraordinaire, la position de principe et la lettre de confort des régulateurs a pris un peu de retard. De source proche du dossier, ce délai ne doit pas être interprété comme un mauvais signal pour l'opération, mais au contraire comme la preuve d'une volonté de ne pas "bâcler" un dossier complexe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.