Le gouvernement souhaite limiter la hausse des loyers à l'inflation en 2007

 |   |  373  mots
Un accord a été signé entre le gouvernement et les propriétaires pour limiter la hausse des loyers à l'inflation l'an prochain. Une mesure qui avait été annoncée la semaine dernière lors de la Conférence sur l'emploi et les revenus.

Le gouvernement a signé aujourd'hui un accord de modération des loyers avec l'Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), afin que l'augmentation des loyers ne dépasse pas l'inflation en 2007. "Nous nous engageons à recommander cette modération", a déclaré Jean Perrin, président de l'UNPI, qui représente les propriétaires privés particuliers et compte 247.000 adhérents, à l'occasion de cette signature à Matignon.

Cet accord, annoncé la semaine dernière lors de la Conférence sur l'emploi et les revenus, représente "un pas significatif vers un moratoire des loyers en 2007", a souligné le Premier ministre Dominique de Villepin. L'UNPI s'engage "à demander à ses adhérents et à tous les propriétaires privés de limiter à 1,8% en 2007 les hausses de loyers intervenant à l'occasion des renouvellements de baux et des relocations", a souligné Dominique de Villepin.

"Concrètement, cela veut dire que les loyers n'augmenteront pas plus que l'inflation en 2007". Cet accord "marque la volonté du gouvernement et des propriétaires privés de limiter la hausse des loyers" l'année prochaine, a-t-il ajouté. Jean Perrin s'est félicité que le gouvernement ait choisi "la voie de la concertation, plutôt que celle de la réglementation", les propriétaires étant "toujours réticents quand on leur impose des choses".

Le gouvernement mise effectivement sur la "responsabilité des acteurs" du logement, avec "l'espoir qu'ils soient vertueux", a-t-on expliqué à Matignon. Lors de la signature, le ministre de l'Emploi Jean-Louis Borloo a indiqué vouloir étendre cette modération des loyers au parc HLM. "Dans le parc locatif social, nous redemanderons systématiquement aux préfets une deuxième délibération pour toute augmentation supérieure à 1,8%", a-t-il précisé.

Par ailleurs, Jean-Louis Borloo doit signer dans l'après-midi trois conventions sur le logement, pour concrétiser les annonces de la Conférence sur l'emploi et les revenus, dont une qui doit permettre de mettre en oeuvre la garantie des risques locatifs au 1er janvier, a précisé Dominique de Villepin. Cette mesure vise à favoriser l'accès et le maintien dans leur habitation locative des ménages confrontés à des difficultés pour se loger en raison de revenus trop bas, en garantissant jusqu'à deux ans le paiement des loyers auprès des propriétaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :