La nuit de Jean-François Zygel

 |   |  365  mots
Dans le cadre des "Nuits des Musiciens", le pianiste et compositeur livre son univers le temps d'une soirée sur la scène du Trianon à Paris.

"Réaffirmer l'improvisation en musique classique, et montrer qu'elle n'est pas l'apanage du jazz": tel est le pari que relèvera Jean-François Zygel, pianiste, compositeur et professeur au Conservatoire de Paris, au cours d'une soirée que lui consacre la 15e édition des "Nuits des Musiciens", ce jeudi 7 décembre au Trianon.

Jean-François Zygel prône depuis toujours une "autre manière de transmettre la musique". Sa façon unique de décortiquer les styles et d'en faire sentir le génie avec humour et précision lui a d'ailleurs valu d'être primé aux dernières victoires de la musique classique (Meilleur DVD de l'année pour "La leçon de musique". Naïve). Les amateurs du genre retrouveront ici le côté "petite boutique des merveilles" que le musicien cultive depuis longtemps déjà.

Comme dans son "Cabaret classique", une émission dominicale diffusée sur France Musique, il ne sera pas question ce jeudi soir de récital classique formel, mais au contraire d'une soirée de pirouettes musicales chamarrées, aux couleurs de ses invités. Outre la présence remarquable des pianistes Yvan Robillard et Bertrand Chamayou, il faut noter celle de Thomas Bloch, joueur de l'étonnant instrument de verre, le Glassharmonica.

Les joyeux duellistes Laurent Cirade (violoncelle) et Paul Staïcu (piano) viendront se battre en duo burlesque et poétique, et des mésanges feront une apparition sous l'apparence de Johnny Rasse et Jean Boucault, imitateurs de talent. Même l'entracte sera conçu comme un spectacle donné par Jean-Philippe Le Trévou à la console d'un orgue de cinéma.

Cette soirée est enfin l'occasion pour Jean-François Zygel de célébrer le triple anniversaire de Mozart, Schumann et Chostakovitch, en les représentant par des oeuvres peu connues. "Des raretés", précise l'instigateur, féru d'inattendus et de curiosités hybrides.

Ce sera ensuite au tour de Jacky Terrasson, le 8 décembre et du chanteur cubain bien installé en France Raul Paz, d'inventer leur propre "Nuit".


"Les Nuits des Musiciens". Au Trianon à Paris. Le 7 décembre Jean-François Zygel. Jacky Terrasson le 8 et Raul Paz le 9. http://www.lesnuitsdesmusiciens.com. Tél: 0.892.390.100.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :