L'Agence France Presse bénéficiaire en 2006

 |   |  261  mots
L'AFP va dégager 3 millions de résultat cette année, et poursuivre ses investissements sur la vidéo et le multimédia.

L'agence France Presse (AFP) va réaliser en 2006 "son meilleur résultat depuis 1979", a indiqué Pierre Louette, son PDG, à l'issue d'un conseil d'administration. L'agence d'informations va enregistrer un résultat net positif de 3 millions d'euros, contre une perte nette de 3 millions en 2005.

Ce bénéfice net est notamment dû aux bénéfices tirés de la vente de la filiale d'informations financières de l'agence, AFX. Mais ce résultat est lié aussi à une hausse des produits de 9 millions d'euros, qui a permis de dégager une marge d'exploitation de 13,3 millions d'euros.

Malgré l'assainissement des comptes, certains administrateurs se sont inquiétés de constater que la marge d'exploitation ne permettait pas à l'AFP de financer de grands projets de développement, selon des sources concordantes citées par une dépêche de l'agence elle-même.

Pour 2007, le budget adopté vendredi prévoit une marge d'exploitation à 13,8 millions d'euros et un résultat net très légèrement négatif de 0,7 million d'euros. L'agence compte en effet poursuivre ses investissements dans le développement de la vidéo et du multimédia, et "commencer à mener des expériences avec un risque très limité dans le Web 2.0", a indiqué Pierre Louette. Parmi ces innovations, le PDG de l'AFP a notamment cité le lancement dès le début de l'année d'un journal Internet tout en images, la poursuite de l'internationalisation de la vidéo et le "lancement d'un site en Asie qui permettra d'expérimenter l'articulation entre les contenus de l'agence et les blogs sans les mélanger".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :