Rhodia cède ses fibres techniques à Butler Capital

 |   |  177  mots
Rhodia poursuit sa stratégie de recentrage. Le groupe vient de signer un accord avec Butler Capital en vue de lui céder ses activités européennes de fils industriels et fibres techniques. Cette activité qui emploie 1.200 salariés dans cinq pays européens a représenté un chiffre d'affaires de 163 millions d'euros en 2005.

Rhodia vient de signer un protocole d'accord avec le fonds d'investissement Butler Capital Partners en vue de lui céder ses activités européennes de fils industriels et fibres techniques. Ces activités, basées en Allemagne, Lettonie, Pologne, Slovaquie et Suisse emploient 1 200 salariés.

Rhodia avait annoncé au cours du deuxième trimestre 2006 son intention de se séparer de cette activité qui a représenté en 2005 un chiffre d'affaires de 163 millions d'euros.La finalisation de la transaction devrait intervenir au cours des prochaines semaines, une fois les autorisations légales nécessaires obtenues.

"Cette transaction s'inscrit dans notre stratégie de recentrage de notre portefeuille d'activités sur les métiers dans lesquels nous disposons de solides positions de leadership", commente Jean-Pierre Clamadieu, Directeur Général de Rhodia, dans un communiqué. "Pour notre entreprise Polyamide, nous avons ainsi décidé de renforcer ce leadership en nous développant dans les intermédiaires et les plastiques techniques, en concevant des solutions innovantes pour nos clients et en consolidant notre base industrielle, notamment en Asie".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :