Gaston Tong Sang succède à Oscar Temaru comme président de Polynésie

 |  | 417 mots
Lecture 2 min.
Gaston Tong Sang, successeur de Gaston Flosse comme candidat du camp autonomiste, a été élu président de Polynésie française mardi par l'Assemblée de Polynésie, un poste auquel il succède à l'indépendantiste Oscar Temaru. Il obtenu 31 voix parmi les 57 représentants (députés) de l'Assemblée, contre 26 voix pour Oscar Temaru.

Gaston Tong Sang (57 ans), maire autonomiste de Bora Bora et proche de l'ancien président et sénateur UMP Gaston Flosse, a été élu mardi président de la Polynésie française en remplacement d'Oscar Temaru, indépendantiste renversé le 13 décembre par une motion de censure. Gaston Tong Sang a été élu au second tour par l'Assemblée de la Polynésie française avec 31 voix contre 26 à Oscar Temaru. Gaston Tong Sang, connu par tous les Tahitiens comme Gaston "Iti", "le petit", en référence à Gaston Flosse, Gaston "le grand" est le quatrième président de Polynésie depuis l'instauration de la nouvelle Assemblée, en mai 2004.

Dans un discours en français précédant l'élection, Gaston Tong Sang a affirmé que sa priorité serait la modification du mode de scrutin qui a généré de l'instabilité politique. Oscar Temaru, qui avait choisi de s'exprimer principalement en tahitien, a quant à lui affiché comme profession de foi "la Polynésie aux Polynésiens". "Il n'y a pas de démocratie dans un pays sous tutelle. Il y a ingérence de l'Etat UMP, c'est un vol, c'est un coup d'Etat qui se prépare", a-t-il dit en parlant du scrutin qui devait suivre.

Aussitôt élu, Gaston Tong Sang a lancé un appel "au rassemblement et à la mobilisation de toutes les énergies".
Gaston Tong Sang devra désigner son gouvernement avant le 31 décembre. Cette annonce permettra sans doute de savoir les promesses faites aux quatre représentants des Marquises et des Tuamotus revenus dans le camp autonomiste mardi après avoir pourtant occupé des portefeuilles très importants au sein du gouvernement ou de l'administration UPLD d'Oscar Temaru depuis 2005. Or ces quatre élus, surnommés par la presse "le groupe des îliens", ont changé plusieurs fois de camp en deux ans en fonction, jurent-ils, "de l'intérêt de leurs populations".

D'origine chinoise, Gaston Tong Sang est ingénieur de formation. Il a fait ses armes auprès de deux poids lourds de la politique locale, Boris Léontieff, puis Édouard Fritch, en qualité de chargé de mission. En avril 1986, Gaston Tong Sang n'a pas quarante ans lorsqu'il entre au gouvernement de Gaston Flosse. La Polynésie venait alors d'obtenir, en 1984, son nouveau statut d'autonomie et de nombreuses compétences nouvelles. Le 3 mars 2005, Gaston Tong Sang avait déjà été candidat contre Oscar Temaru au poste de président de la Polynésie française, mais il avait été battu.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :