Vodafone prêt à investir 10 milliards d'euros pour prendre le contrôle de l'indien Essar

 |   |  267  mots
Le britannique réunit aujourd'hui son conseil d'administration pour décider d'une offre sur Essar, selon le Financial Times. Vodafone est prêt à débourser 13,5 milliards de dollars (10 milliards d'euros environ) ou plus pour mettre la main sur le troisième opérateur de téléphonie en Inde. Un marché en pleine expansion, le seuil des 100 millions d'abonnés ayant été franchi en décembre.

Le géant britannique Vodafone se prépare à entrer dans la bataille pour racheter l'opérateur indien de téléphonie mobile Hutchison Essar, filiale du groupe de Hong Kong Hutchison Whampoa, valorisée à 14 milliards de dollars. Selon le quotidien des affaires britannique, le Financial Times, le conseil d'administration de Vodafone a prévu de se réunir aujourd'hui pour étudier une offre de reprise de la part majoritaire détenue par Hutchison Whampoa dans sa filiale indienne, troisième opérateur du pays. Vodafone serait prêt à mettre 13,5 milliards de dollars ou plus pour son offre.

Les informations sur un rachat d'Hutchison Essar, qui compte 27 millions d'abonnés, se multiplient depuis quelques jours. Le géant indien Reliance, le malaisien Maxis Communications et l'égyptien Orascom convoitent également Hutchison Essar, selon la presse indienne. La branche télécommunications du premier groupe privé indien Reliance pourrait s'associer avec des fonds d'investissements américains, notamment Texas Pacific Group.

Hutchison Essar est détenu à 33% par la famille indienne Ruia, propriétaire du conglomérat Essar. Hutchison Whampoa en contrôle 52% et les 15% restants sont entre les mains d'actionnaires individuels. Selon un autre scénario, la famille Ruia pourrait monter un véhicule financier avec des partenaires pour racheter les 67% du capital qu'elle ne contrôle pas.

Le marché de la téléphonie mobile est en pleine expansion en Inde. Le seuil des 100 millions d'abonnés (sur 1,1 milliard d'habitants) a été franchi en décembre. Hutchison se classe quatrième avec une part de marché de 16%, derrière Bharti, Reliance Communications et l'opérateur public Bharat Sanchar Nigam (16,5%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :