Le Brent atteint les 63 dollars après les stocks américains

Le baril de pétrole a connu jeudi la plus forte hausse depuis deux mois après la publication des stocks pétroliers américains inférieurs aux attentes.

1 mn

C'était inattendu ! Au cours de la semaine qui s'est terminée le 24 novembre, les stocks de pétrole brut ont reculé de 0,3 million de barils alors que le consensus Reuters tablait sur une baisse de 0,1 million. Surtout, les stocks de produits distillés (qui comprennent le fioul de chauffage et le diesel) ont baissé d'un million de barils alors qu'ils étaient attendus en hausse de 400 000.

Ce décalage entre la réalité et les estimations est venu semer le trouble sur le marché pétrolier. La baisse était d'autant plus surprenante que depuis quelques semaines, le temps s'était radouci. Les experts étaient sereins, persuadés que les stocks étaient à des niveaux élevés.

La vague de froid qui sévit depuis quelques jours est venu révéler cette fragilité du marché. Il n'en fallait pas plus pour que le cours du baril flambe. Le Brent de la mer du Nord a ainsi progressé de 1,79 dollar jusqu'à 63 dollars, son plus haut niveau depuis octobre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.