Contrat de 240 millions d'euros pour Alstom et Bombardier

 |   |  330  mots
Le groupe ferroviaire français Alstom et le canadien Bombardier ont remporté ensemble un contrat pour fournir des rames du métro de Hambourg. Le contrat d'un montant total de 240 millions d'euros prévoit la livraison de 27 rames entre 2009 et 2013 ainsi qu'une option minimum de 40 rames supplémentaires.

Un consortium réunissant le groupe ferroviaire français Alstom et le canadien Bombardier a remporté un contrat pour fournir des rames du métro de Hambourg, en Allemagne, pour un montant total de 240 millions d'euros, annoncent les groupes dans un communiqué commun.

"Ce contrat comporte la livraison de 27 rames entre 2009 et 2013, ainsi qu'une option pour un minimum de 40 rames supplémentaires" et "le montant total du contrat s'élève à 240 millions d'euros", ajoutent les groupes. La part d'Alstom, qui mène le consortium, est évaluée à 123 millions d'euros.

Le Français livrera les parties mécaniques, les bogies (chariots situés sous le véhicule ferroviaire, sur lesquels sont fixés les essieux, ndlr) et le système de freinage, qui seront fabriqués sur le site de Salzgitter (Allemagne). Bombardier Transport fournira l'équipement électrique depuis ses sites de Hennigsdorf et Mannheim (Allemagne).

Ces trains DT5, composés de trois voitures, "seront équipés pour la première fois de passerelles permettant aux passagers de circuler librement d'un bout à l'autre du véhicule", détaillent encore les deux groupes. A partir de l'automne 2011, "une partie du parc de DT5 sera utilisée essentiellement pour assurer une nouvelle liaison entre le quartier émergent de HafenCity et le centre de Hambourg", ajoutent-ils.

Cette coopération prouve que le secteur des transports urbains est fait d'alliances et d'antagonismes: on se souvient qu'Alstom a été récemment battu par Bombardier sur le marché des trains pour l'Ile de France, un enjeu de plus d'un milliard d'euros. Alstom a contesté les conditions d'attributions de ce contrat puis a retiré son recours en justice après avoir obtenu un tiers du marché en sous-traitance.

Le groupe français dirigé par Patrick Kron peut aussi se féliciter du lancement ce week-end à Paris du nouveau tramway Citadis qu'il a fabriqué. Ce chantier du tramway parisien a été le plus important de la Capitale depuis la fabrication du périphérique routier dans les années 70.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :