Le titre Natixis en hausse de 2,32% à 20,58 euros à la clôture

 |   |  256  mots
Le placement en Bourse de 19% du capital de la banque d'investissement Natixis par les groupes Banque Populaire et Caisse d'Epargne, le plus important de l'année en France, a été sursouscrit plus de trois fois, séduisant notamment 2,8 millions de particuliers. Après sa reprise de cotation ce matin, le titre Natixis a fini la journée en hausse de 2,32% à 20,70 euros.

Natixis a fixé mercredi soir un prix unitaire de 19,55 euros pour le placement de ses titres, soit vers le bas de la fourchette généralement anticipée par le marché (entre 19,50 et 20 euros). L'opération, la plus importante cette année sur le Bourse de paris, portait sur près de 215,9 millions d'actions, et jusqu'à 248,2 millions en cas d'exercice très probable de l'option de surallocation. Après sa reprise de cotation ce matin à 11 heures (heures de Paris), le titre Natixis s'échangeait à la clôture à 20,70 euros en hausse de 2,32%.

Elle permet de ramener à 34,50%, contre 45,5% précédemment, les participations respectives des groupes Banques populaires et Caisses d'épargne dans Natixis, une nouvelle entité qui regroupe leurs activités de banque de gros. Le prix retenu valorise ce nouveau poids lourd de la banque française 23,8 milliards d'euros.

C'est "d'abord un succès populaire qui a mobilisé l'ensemble des réseaux bancaires", se félicite Philippe Dupont, le président du directoire de Natixis, dans un entretien paru ce jeudi dans "La Tribune". Le placement en Bourse de 19% du capital de la banque d'investissement Natixis a été sursouscrit plus de trois fois, séduisant notamment 2,8 millions de particuliers. Les investisseurs institutionnels ont souscrit l'offre "plus de quatre fois" pour un montant de 9,3 milliards d'euros. L'opération, qui consistait à placer 4,2 milliards d'euros, a été sursouscrite à hauteur de 13,6 milliards d'euros. Au total, 5,5 milliards d'euros seront placés avec l'exercice de l'option de surallocation et une participation prise par les banques allemande DZ Bank et italienne Sanpaolo Imi.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :