Monte Paschi vend sa participation de 1,583 % dans Generali à Mediobanca

 |   |  245  mots
Alors que la spéculation est vive dans la banque italienne, les groupes nationaux se serrent les coudes.

La banque Monte dei Paschi di Siena a confirmé la vente de sa participation de 1,583 % dans l'assureur Generali pour 700 millions d'euros environ. Generali a précisé, dans un communiqué, que Monte dei Paschi di Siena garderait ses droits de vote jusqu'à 2010. Les titres ont été cédés à la banque Mediobanca, premier actionnaire du groupe avec 14,1 % du capital, lors d'une vente organisée jeudi soir, au prix de 33,50 euros par titre.

Le momentum s'avère judicieux pour la banque, puisque le titre Generali a touché un plus-haut historique le 11 décembre, suite à une déclaration de son dirigeant qui faisait état de l'intérêt éventuel d'assureurs internationaux pour Generali. Le groupe d'assurances constituerait la " cible la plus désirable en Italie " selon le président, qui s'inquiète du caractère opéable de son établissement, en raison de la faible part du capital détenu par des investisseurs italiens.

La cession de titres n'a pas eu d'impact négatif sur le titre Generali, qui bénéficie toujours de la spéculation et gagne 2 % à 34,21 euros, tandis que Monte Paschi gagne 0,55 % à 4,98 euros. Le secteur bancaire italien intéresse particulièrement les banques européennes en raison du niveau des frais bancaires imposé aux particuliers, qui sont les plus élevés d'Europe selon une étude de Cap Gemini. Selon le cabinet de conseil, l'attractivité de la péninsule s'explique aussi par le retour de la croissance dans le pays, qui devrait encourager les Italiens à emprunter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :