Les gardes médicales du samedi après-midi mieux rémunérées

 |   |  224  mots
Paru aujourd'hui au Journal officiel (JO), un décret ouvre la voie à l'élargissement de la permanence des soins au samedi après-midi. Les médecins libéraux se disent satisfaits.

Désormais, les médecins qui seront de garde et d'astreinte le samedi après-midi seront mieux rémunérés. C'est ce que prévoit un décret paru aujourd'hui au Journal officiel (JO). Celui-ci étend également la période de permanence des soins au "lundi lorsqu'il précède un jour férié", ainsi qu'au "vendredi et au samedi lorsqu'ils suivent un jour férié".

Cet élargissement était l'une des propositions formulées en avril par l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) dans un rapport qui constatait que la permanence des soins demeurait un dispositif "fragile" et peu fiable, faute d'une implication suffisante des praticiens.

Dans un communiqué, le Syndicat des médecins libéraux (SML) s'est "félicité" de la parution de ce décret.
"Sur ces tranches horaires (samedi après-midi, veilles ou lendemains de jours fériés, NDLR), les médecins effectuant des gardes n'étaient ni couverts par une assurance professionnelle, ni rémunérés pour l'astreinte et les actes effectués", explique le SML. Résultat: "Il leur était donc difficile d'assurer une permanence des soins dans des conditions satisfaisantes et de sécurité", ajoute-t-il. Le secrétaire général du SML, Jean-Louis Caron, a toutefois relevé que "l'application de ce dispositif sur l'ensemble du territoire restait à négocier avec l'assurance maladie".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :