Les ventes de logements neufs reculent nettement aux Etats-Unis

 |  | 265 mots
Lecture 1 min.
Attendues en recul de 2,3%, les ventes de logements neufs ont reculé plus abruptement de 3,2% en octobre, à 1,004 million d'unités annuelles vendues. L'espoir d'une fin de purge imminente du secteur immobilier se dissipe.

La fin du ralentissement immobilier aux Etats-Unis se fait attendre. Après deux mois de hausse, les économistes s'attendaient à un recul des ventes de logements neufs de 2,3% à 1,048 million d'unités vendues en rythme annualisé pour octobre. Or, c'est un recul encore plus marqué, de 3,2% à 1,004 million, qui a été publié aujourd'hui outre-Atlantique. De plus, les ventes de septembre, de 1,037 million d'unités, ont été révisées en baisse par rapport aux 1,075 initialement estimées.

Publiées hier, les reventes de logements aux Etats-Unis, attendues en recul de 0,6% à 6,14 millions d'unités, ont progressé de 0,5% en octobre par rapport à septembre, à 6,24 millions d'unités en rythme annuel. Une première hausse enregistrée depuis février, qui avait enthousiasmé les économistes. Mais même s'ils ne représentent que 15% du marché, les logements neufs sont plus significatifs puisque les reventes de logement sont comptabilisés lorsque le contrat se termine, avec un délais de plusieurs mois parfois après la prise de décision.

Mais aujourd'hui l'espoir d'une fin de purge imminente du secteur immobilier outre-Atlantique se dissipe. "Le marché du logement est loin d'avoir touché le fond, surtout avec la masse de logements invendus en stock", confiait avant cette publication aujourd'hui à Bloomberg Joel Naroff, président du Naroff Economic Advisors en Pennsylvanie. Les ventes de logements neufs ont reculé de 25% en un an.

"L'immobilier continuera de peser sur la croissance dans les prochains mois", conclut de son côté Marie-Pierre Ripert, économiste chez Ixis, après la publication. Enfin, le prix moyen d'un logement neuf a gagné 1,9% à 248.500 dollars en octobre, contre 243.900 un an plus tôt.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :