Ford annonce 38.000 départs volontaires

 |  | 213 mots
Lecture 1 min.
Le deuxième constructeur américain a quasiment bouclé en deux mois son dernier plan de restructuration.

Ford mène rondement la troisième restructuration qui touche ses opérations nord-américaines depuis cinq ans. Dévoilé le 15 septembre dernier, ce troisième plan est quasiment déjà bouclé, a annoncé aujourd'hui le constructeur automobile. Il porte sur la suppression de 44.000 postes aux Etats-Unis. Mais d'ores et déjà, 38.000 ouvriers syndiqués, sur un effectif de 75.000, ont opté pour des départs volontaires, qui s'étaleront de janvier à septembre prochains. Ford va en outre supprimer 10.000 postes d'ici la fin du premier trimestre 2007.

Afin de renouer avec les bénéfices en Amérique du Nord dès 2009, Ford a accéléré son plan initial de réduction d'effectifs et de fermetures d'usines qui avait pour terme 2012. Le deuxième constructeur américain a perdu 7 milliards de dollars sur les neuf premiers mois de 2006 aux Etats-Unis. Il a provisionné 4,6 milliards pour cette restructuration.

Pour obtenir ces rapides décisions de départ, Ford a proposé huit différentes formules dont par exemple 140.000 dollars pour les ouvriers de plus de 55 ans avec au moins 10 ans d'expérience, à la condition qu'ils renoncent à leurs assurances santé. Une autre offre prévoit de couvrir des frais de scolarité pendant quatre ans, à raison de 15.000 dollars par an, avec la moitié du salaire pendant la scolarisation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :