Vodafone cède ses 25 % de Swisscom Mobile pour 2,66 milliards d'euros

 |   |  196  mots
L'opérateur suisse de télécommunications va racheter les 25 % de Vodafone dans sa filiale Swisscom Mobile. Cette dernière sera ainsi détenue à 100 % par Swisscom, qui n'aura ainsi plus à verser 188 millions d'euros de dividendes à Vodafone.

Après quatre mois de rumeurs, Vodafone a finalement cédé sa participation de 25 % dans l'opérateur de téléphonie mobile suisse Swisscom Mobile à son actionnaire principal, Swisscom. L'opération est évaluée à 2,656 milliards d'euros (4,25 milliards de francs suisses), dette comprise. Soit plus que ce qu'attendait le marché, entre 2 et 2,5 milliards d'euros.

Reste que pour l'opérateur Swisscom, majoritairement détenu par l'Etat, cette opération a deux avantages : elle permet de se renforcer sur le territoire suisse, mais aussi de ne plus verser les 300 millions de francs suisses annuels sous forme de dividende à Vodafone, Swisscom devenant actionnaire à 100 % de sa filiale mobile.

Pour Vodafone, cette cession s'inscrit dans la stratégie de recentrage sur les pays émergents et les Etats-Unis, mais aussi dans la rupture avec l'ancienne stratégie "tout mobile" du groupe. Dans le cadre de son développement dans les pays émergents, le groupe s'est notamment renforcé en Roumanie, République tchèque et Turquie.

Par ailleurs, Vodafone, qui a enregistré une perte avant impôts de 14,9 milliards de livres en 2005/2006 (exercice clos fin mars) en raison de dépréciations d'actifs, continue aussi de faire le ménage dans ses participations minoritaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :