Enorme contrat auprès des armées britanniques pour VT et Lockheed

 |   |  277  mots
L'industriel de défense britannique et son grand partenaire américain vont former aux activités aériennes tous les spécialistes de l'armée du Royaume-Uni. Un contrat de 6 milliards de livres, soit 8,8 milliards d'euros.

C'est l'un des plus gros contrats militaires de l'année: la firme britannique VT (ex Vosper Thornycroft) annonce qu'elle a été sélectionnée par Londres avec son partenaire, le géant américain de l'industrie de défense Lockheed Martin, pour un contrat de 6 milliards de livres sterling, soit 8,8 milliards d'euros.

Le tandem anglo-américain a été retenu par les autorités britanniques pour fournir tous les moyens d'entraînement au vol pour la Royal Navy (avions et hélicoptères embarqués sur les navires militaires de sa gracieuse majesté), la fameuse Royal Air Force (l'aviation anglaise) et pour l'Army Air Corps, qui gère les avions et surtout les hélicoptères des forces terrestres.

Ce service sera fourni pour 25 ans. Il inclura la formation aux différents types d'appareils (jets, appareils lourds, avions à hélice, hélicoptères de tous types, etc.), d'armement (missiles, mitrailleuses, roquettes...) et équipements (radars, viseurs, simulateurs...) liés aux activités aériennes militaires.

VT indique avoir signé un accord avec Lockheed afin qu'ils puissent offrir le même type de prestations à d'autres gouvernements dans le monde. De quoi engendrer du chiffre d'affaires supplémentaire après cet énorme coup.

Londres s'est lancé depuis de longues années maintenant dans la "privatisation" partielle ou totale d'une partie de ses équipements et de sa formation dans le secteur de la défense. Des initiatives qui se sont inscrites dans les procédures dites de PPI (Private public initiative) puis de PFI (Private finance initiative). La France réfléchit depuis quelque temps à adopter une démarche allant dans ce sens, même si elle ne va pas aussi loin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :