Quelles sont les entreprises qui recrutent le plus ?

 |   |  566  mots
Le troisième et dernier volet de l'enquête exclusive la Tribune-placeOjeunes place Danone au premier rang des recruteurs de diplômés de grandes écoles, ingénieurs et gestion confondues.

C'est Danone qui recrute le plus de jeunes diplômés de grandes écoles. Le groupe dirigé par Frank Riboud réalise un beau doublé avec une première place au classement des plus importants recruteurs d'étudiants d'écoles de gestion et une médaille d'or au palmarès des sociétés les plus demandeuses de jeunes ingénieurs. Voilà le premier enseignement retiré du troisième volet de l'enquête exclusive la Tribune-PlaceOjeunes consacré aux entreprises qui recrutent le plus de diplômés de grandes écoles.

Cette enquête, dont le troisième volet est publié ce jeudi dans la Tribune (après ceux de mardi et mercredi) comptabilise les offres par entreprises publiées sur les intranets de ces établissements prestigieux (voir méthodologie). Derrière Danone, plusieurs autres entreprises recrutent en force à la fois des sortant d'écoles de gestion et des jeunes ingénieurs. C'est d'abord Total. Il se cumule les troisièmes places des entreprises qui recrutent le plus dans les écoles de management comme dans celles d'ingénieurs. C'est ensuite le très discret chimiste Arkema. Il se place au sixième rang dans le classement "gestion" comme dans le classement "ingénieurs".

La SNCF, certes plus portée sur les ingénieurs (5° place), recrute aussi de nombreux "commerciaux" (8° place). La Société générale, de son côté, figure aussi bien dans le classement "commerciaux" que dans le classement ingénieurs avec, dans les deux cas, un 11° rang. Valeo (13° recruteur d'ingénieurs et 16° de "commerciaux") ou Nestlé (5° chez les "commerciaux" et 19° chez les ingénieurs) cumulent aux aussi de bonnes positions.

Au-delà de ces recruteurs multi-spécialités, le classement des recruteurs d'ingénieurs met en évidence la part notable de l'industrie. C'est ainsi que Siemens pointe à la deuxième place, devant Sagem (4°), General Electric (9°) ou Otis (15°). Les sociétés de services en ingénierie informatique sont largement présentes avec notamment le 10° rang dans notre classement pour Sopra Group, le douzième pour Cadextan et le 20° pour Unilog. Ce classement des recruteurs de jeunes ingénieurs recèle aussi quelques surprises. C'est Yves Rocher, surprenant 7°. Autre surprise, l'absence des banques, à la notable exception de la seule Société générale.

Un secteur domine notre classement des recruteurs de diplômés d'écoles de gestion. C'est la grande consommation avec Danone (1°), Yves Rocher (2°), L'Oréal (4°), Nestlé (5°), Masterfoods (7°) Procter et Gamble (13°). Les banques figurent, elles aussi, en bonne place dans ce classement. La Société générale pointe à la 11° place, devant la BNP Paribas (17°), Ixis (18°) et Oddo, spécialiste du conseil en patrimoine (19°). Mais elles ne dominent pas, loin de là, ce classement des recruteurs. A côté de ces employeurs traditionnels de "commerciaux", l'industrie pointe son nez. Elle prouve par ses recrutements que son retour en grâce dans le coeur des jeunes n'est pas usurpé. Général Electric (9°), Otis (10°), Sanofi Aventis (12°), Siemens (14°), Sagem (15°) et Valeo (16°) trustent les bonnes places des meilleurs recruteurs.

Ces embauches confirment en tout cas l'éclatante santé du marché du recrutement des jeunes diplômés de grandes écoles. "Nous enregistrons en 2006 le meilleur taux d'insertion des jeunes diplômés de ces dix dernières années, explique Jacky Chatelain est Directeur général de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec). Cette bonne santé devrait ainsi se maintenir en 2007 et même au-delà".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :