La fin de la déflation se confirme au Japon

 |   |  380  mots
Les prix à la consommation ont augmenté pour le deuxième mois consécutif au pays du soleil levant, confirmant la fin de sept ans de déflation. L'inflation sous-jacente atteint un faible 0,1% en décembre par rapport à l'an dernier.

Nouvel indice de retour à la normal du cycle économique japonais. Conformément aux attentes, l'inflation sous-jacente, hors produits volatiles tels que l'énergie et les produits frais) s'est inscrit à 0,1% en décembre sur un an au Japon, son deuxième mois de hausse consécutif, confirmant la fin de la déflation qui ronge l'économie japonaise depuis 1998.

Cette normalisation est un soulagement pour les économistes, plus optimistes sur le pays du soleil levant. "Même si la croissance décélère quelque peu, à 1,7% contre 2,3% en 2005, elle restera saine, tirée avant tout par des composantes domestiques et marquée par la poursuite des efforts de restructuration des entreprises et des banques japonaises. On ne parle plus de phase de reprise ; le Japon entre à présent dans une phase de normalisation du cycle économique.", souligne Sophie Mametz, économiste chez Ixis.

Les prix à la consommation avaient déjà augmenté de 0,1% en novembre, leur première hausse en 22 mois, après être restés stables en octobre. Sur l'ensemble de l'année calendaire 2005, les prix à la consommation hors périssables affichent cependant une baisse de 0,1%, a indiqué ce matin le ministère des Affaires intérieures dans un communiqué.

Cette évolution confirme la perspective d'un prochain changement de politique monétaire. La Banque du Japon (Bank of Japan, BoJ) a averti à de nombreuses reprises ces derniers mois que sa politique monétaire ultra-conciliante, qu'elle mène depuis 2001 pour tenter d'enrayer la chute des prix, vivait ses derniers instants et qu'un resserrement interviendrait probablement courant 2006.

Jusqu'à présent, la BoJ s'est employée à inonder le marché interbancaire de liquidités, tout en maintenant les taux d'intérêt à court terme à zéro. Cette politique sera durcie lorsque la BoJ aura pu observer une stabilité ou une progression des prix à la consommation pendant plusieurs mois d'affilée.

La plupart des analystes s'attendent à un statu quo de la BoJ lors de sa prochaine réunion de politique monétaire le 9 février, et anticipent un premier resserrement monétaire au printemps. "La Banque du Japon ne procédera pas à un tour de vis de sa politique monétaire tant que l'inflation ne sera durablement installée au-dessus de 1%, ce que nous n'envisageons pas avant 2007", estiment de leur côté les économistes de Global Equities.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :