Aérien : premiers retards à Paris dûs aux mesures de sécurité renforcée

Les files d'attentes s'allongent lundi matin à Roissy et Orly. En cause: les nouvelles mesures de sécurité mises en place à la demande de la Commission européenne suite aux récentes menaces d'attentats dans des avions. Notamment l'interdiction d'emporter des liquides en cabine.

Des files d'attente d'une demi-heure en moyenne à Roissy et Orly: voilà ce qu'Aéroports de Paris (ADP) annonce ce lundi matin suite à la mise en place des nouvelles mesures de sécurité. Notamment l'interdiction de voyager en cabine avec des liquides et gels d'un volume supérieur à 10 cl. ADP souligne que "les files d'attente sont plus longues" que d'habitude, mais annonce avoir envoyé en renfort 500 personnes sur les deux aéroports, ce qui aurait permis de limiter les retards.

ADP avait prévenu que les nouvelles mesures de sûreté décidées par la Commission européenne, suite notamment aux dernières menaces d'attentats, en août dernier, à l'aéroport de Londres, "risquaient" de rallonger "la durée des contrôles des bagages".

Dans le détail, depuis lundi matin, les produits liquides de plus de 100 millilitres sont interdits en cabine, mis à part ceux achetés en duty-free, les médicaments et les aliments pour bébé. Les autres contenants, dans une limite de 10 cl, doivent être présentés au contrôle dans un sac plastique transparent fermé de 20 cm de côté environ, de type "sac de congélation".

Les compagnies aériennes commencent à s'inquiéter du coût de ces mesures et demandent aux pouvoirs publics d'en assurer le financement. British Airways vient ainsi d'indiquer qu'au trimestre dernier, ce renforcement de la sécurité lui a coûté 100 millions de livres - la compagnie est impactée au premier chef du fait de la menace identifiée cet été à Londres - ce qui a pesé sur ses résultats trimestriels. Air France craindrait également que ce renforcement des mesures de sécurité ne finisse par peser sur ses comptes.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.