Charles Milhaud souhaiterait rester à la tête des Caisses d'épargne jusqu'en 2009

 |   |  263  mots
Désireux de conduire le projet Natixis jusqu'à son terme, Charles Milhaud, président du directoire du groupe Caisses d'Epargne, envisagerait de rester jusqu'à 68 ans dans le groupe.

Alors que la question de l'avenir du président de l'Ecureil Charles Milhaud se pose depuis plusieurs mois (lire La Tribune du 15 septembre), le quotidien Les Echos donne ce matin des précisions sur son maintien éventuel à la tête du groupe jusqu'en 2009. Alors qu'il atteindra 65 ans en février 2008, le président des Caisses d'Epargne souhaiterait rester à la tête du groupe jusqu'en 2009. Un projet consistant à repousser la limite d'âge à 68 ans est donc aujourd'hui testée en interne et devrait être voté en assemblée générale extraordinaire au premier trimestre 2007. Les Caisses d'Epargne n'ont pas confirmé cette information.

"C'est aux actionnaires des Caisses d'Epargne, qui détiennent la Caisse Nationale des Caisses d'Epargne, de décider ou non de modifier le statut des mandataires sociaux, dont la limite d'âge pour le départ à la retraite est aujourd'hui fixée à 65 ans", indique Anne-Sophie Jourdain, directeur de la communication externe du groupe.

La Caisse Nationale des Caisses d'Epargne (CNCE) est une société anonyme à directoire et conseil de surveillance, détenue à 65% par les Caisses d'Epargne et à 35% par la Caisse des Dépôts. Selon Les Echos, la modification des statuts consisterait à préciser que tout mandat de six ans commencé doit nécessairement être achevé, ou de repousser la limite d'âge jusqu'à 68 ans. "Ce dernier cas semble le plus vraisemblable", estime le quotidien. Il permettrait à Charles Milhaud de rester jusqu'en février 2011 et de mener à bien la fusion des activités de banque de financement et d'investissement de l'Ecureuil avec celles des Banques Populaires, à travers la nouvelle entité Natixis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :