Légère amélioration du commerce extérieur en mai

 |   |  286  mots
Le déficit commercial de la France est retombé à 1,797 milliard d'euros au mois de mai, après 2,022 milliards en avril. Mais sur les cinq premiers mois de 2006, le déficit se creuse d'un milliard d'euros.

Le commerce extérieur de la France a enregistré une petite amélioration au mois de mai, avec un déficit ramené à 1,797 milliard d'euros (en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables), contre 2,022 milliards le mois précédent (chiffre revu en baisse après une première estimation à 2,286 milliards).

Selon les chiffres publiés ce matin par les Douanes, le déficit cumulé sur les cinq premiers mois de l'année s'élève à 10,229 milliards d'euros. Soit un milliard de plus que les 9,271 milliards de déficit affichés sur la même période de l'année 2005. Ce qui n'a pas empêché Christine Lagarde, ministre déléguée au Commerce extérieur, d'affirmer ce matin sur LCI que le commerce extérieur français "progresse plus vite que le commerce mondial, ce qui veut dire qu'on est en situation de gain de parts de marché". Nous sommes "en train de résorber le déficit", a-t-elle lancé.

Au mois de mai, les exportations se sont élevées à 33,113 milliards d'euros, contre 32,486 milliards le mois précédent. Elles incluaient la vente de 20 Airbus, pour un total de 1,213 milliard, un peu moins que les 25 Airbus d'avril. Le constructeur aéronautique vient d'annoncer une forte chute de ses commandes au premier semestre (voir ci-contre).

Les importations, pour leur part, ont atteint 34,910 milliards d'euros, très proches des 34,508 milliards d'avril. Comme toujours, elles ont été gonflées par les achats de pétrole et de gaz. Le déficit énergétique du pays s'est ainsi élevé à 3,780 milliards d'euros, contre 3,810 milliards en avril. Mais les importations ont également profité de l'engouement pour les équipements audiovisuels dans la perspective du Mondial de football.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :