Le salon du mariage surfe sur un marché de 3 milliards d'euros

Le salon du mariage ouvre ce week-end ses portes à La Défense. Le mariage est un marché qui pèse la bagatelle de 3 milliards d'euros en France. De nombreuses entreprises essayent de s'y engouffrer. Avec plus ou moins de succès.

Rien de tel pour préparer son futur mariage que de flâner ce week-end au salon "Marions-nous", qui se tient samedi et dimanche à la Défense, près de Paris. 70 exposants (créateurs de robes de mariée, traiteurs, photographes, décoration, animateurs...) sont rassemblés sur ce salon pour vous aider à préparer le jour J.

Si on se marie de plus en plus tard (28 ans en moyenne pour les femmes, 30 ans pour les hommes), on y consacre encore en moyenne un budget de 10.000 euros, selon les données publiées par le magazine "Marions nous", qui est l'organisateur de ce salon. Avec 280.000 mariages célébrés en France chaque année, le marché du mariage pèse près de 3 milliards d'euros par an, toujours selon ce magazine spécialisé. C'est pourquoi attirées par ce lucratif marché de niche, qui est de surcroît peu affecté par les cycles économiques, de nombreuses entreprises essayent de s'y engouffrer.

Premier passage obligé de ce salon: le stand des costumes pour hommes et robes de mariés, qui représentent à eux seuls environ 10% du budget total d'un mariage. Une quarantaine d'acteurs, principalement des PME, se disputent le marché de la robe de mariée. Sans oublier bien entendu les marques de haute couture, qui proposent toutes à la fin de leur défilé une robe de mariée. Complicité et Pronuptia restent les leaders incontestés de ce segment. Ce secteur a pour avantage de "générer des marges confortables dans un secteur (textile/habillement) plutôt habitué à des marges réduites par des soldes, phénomène qui ne touche pas la robe de mariée", explique-t-on chez Pronuptia, qui compte plus de 180 boutiques en France et à l'étranger.

Autres secteurs économiques à surfer sur la vague des mariages : les imprimeurs (pour les faire-parts), les photographes et les traiteurs. Là encore, ce sont la plupart du temps des PME. "Les mariages, qui se déroulent encore principalement entre le mois de mai et de septembre, ne représentent toutefois qu'une partie du chiffre d'affaires de ces entreprises" précise Stéphane Seban, le directeur de la publication du magazine "Marions-nous".

Mais pour certaines entreprises, le mariage ne fait plus recette. C'est ainsi le cas des Arts de la table, qui autrefois assurait l'essentiel de leur chiffre d'affaires grâce aux listes de mariage. "L'argenterie ou la ménagère ne font plus rêver les jeunes mariés, souligne Stéphane Seban. Ils veulent aujourd'hui faire un beau voyage de noces ou avoir de façon plus prosaïque de l'argent".

Afin de répondre à ces nouvelles attentes, la banque Crédit Lyonnais propose des listes de mariage un peu particulières. La "Happy Liste", telle que la banque l'a baptisée, est en fait un compte joint sur livret rémunéré à 3,5% brut pendant douze mois. "Les invités peuvent faire un don pour un cadeau précis ou apporter une participation globale à la liste, explique le Crédit Lyonnais. L'argent placé sur la "Happy Liste" est disponible à tout le moment". Voilà comment rendre heureux des jeunes mariés qui vivent déjà d'amour et de d'eau fraîche.


Meetic sponsorise les mariages
"Notre rencontre a eu lieu sur Meetic ...nous nous sommes mariés le 2 septembre". "Nous nous sommes rencontrés sur Meetic il y a plus d'un an...nous préparons notre mariage". Le premier site de rencontres sur Internet fourmille de témoignages de ce type dans la rubrique "Happy End". "Nous recevons en moyenne une quinzaine de faire-part de mariage et de naissance chaque jour", souligne Virginie Andouard, la porte-parole de Meetic France. A la demande de certains anciens membres, qui ont trouvé l'âme soeur, Meetic a accepté pour l'instant de sponsoriser quatre mariages en mettant à la disposition des mariés une voiture-balai aux couleurs de Meetic. Sur une smart noire était ainsi inscrit en gros "Just married by Meetic". "A la demande de certains de nos membres, on réfléchit maintenant à créer un certificat de rencontre par Meetic ou une sorte de kit mariage, qui permettrait de décorer les voitures ou la salle avec des inscriptions Meetic", explique Virginie Andouard.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.