Les consommateurs américains se ressaisissent

 |   |  299  mots
L'indice du Conference Board a progressé à 104,5 points en septembre contre 100,2 en août et 103 attendus par les économistes. Le recul des prix de l'essence y est sans doute pour beaucoup.

A l'heure où le monde entier pâlit d'angoisse à l'idée d'un possible ralentissement de la première économie mondiale, voilà qui devrait rassurer un peu les esprits. L'indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board publié aujourd'hui a progressé à 104,5 points en septembre, contre 100,2 points en août. Les économistes du consensus recueilli par l'agence Bloomberg tablaient sur une hausse à 103 points seulement. Toujours au plus bas depuis novembre dernier, le chiffre d'août a été révisé en légère hausse à 100,2 points contre 99,6 points annoncés précédemment.

"La confiance des consommateurs a été dopée par une réévaluation des conditions actuelles et un jugement moins pessimiste sur l'avenir", estime Lynn Franco, directrice des recherches sur les consommateurs au Conference Board. L'indice mesurant la confiance dans la situation actuelle a progressé à 127,7 points en septembre contre 123,9 en août. Les prix de l'essence en baisse y sont sans doute pour beaucoup. Celui des attentes a lui aussi augmenté à 89 points contre 84,4 points le mois précédent.

"Cependant, même si les consommateurs sont un peu moins inquiets, peu de choses laissent penser que l'activité économique va beaucoup changer alors que nous abordons le dernier trimestre de 2006", a ajouté Lynn Franco.
La confiance des consommateurs est suivie attentivement car elle est censée donner une idée des dépenses de consommation, qui comptent pour les deux-tiers du PIB américain.

Le gallon d'essence a reculé à 2,44 dollars en fin de semaine dernière contre 2,94 dollars en août. Dans une récente étude Bloomberg/Los Angeles Times Survey, près d'un Américain sur trois a déclaré avoir augmenté sa consommation d'autre produits en raison du recul de l'essence. C'est dire l'importance du prix du pétrole sur les comportements et le moral des consommateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :