Accélération de la croissance de la zone euro au troisième trimestre

 |   |  259  mots
Eurostat a annoncé ce matin que le PIB de la zone euro avait progressé de 0,6% au troisième trimestre, après une croissance de 0,4% au trimestre précédent. L'Espagne, la France et l'Allemagne participent à cette amélioration, tandis que l'Italie et le Portugal restent à la traîne.

Le produit intérieur brut de la zone euro a augmenté de 0,6% au troisième trimestre 2005, après une croissance de 0,4% au deuxième trimestre, selon la deuxième estimation publiée ce matin par l'Office européen des statistiques Eurostat. Sur un an, la croissance s'est élevée à 1,6% au troisième trimestre, en hausse par rapport au deuxième trimestre qui affichait 1,2%. Ces chiffres sont conformes à la première estimation publiée par Eurostat le 30 novembre.

"Quelques changements ont seulement eu lieu dans la composition de la croissance, comme l'investissement du troisième trimestre, révisé à 1,3% contre 1,6% estimés initialement", souligne Dominic Bryant, chez BNP Paribas. La consommation reste très faible, en hausse de 0,3% seulement au troisième trimestre. "L'exportation et les investissements continuent de soutenir la croissance", indique l'économiste. Le bureau des statistiques de l'Allemagne, première économie européenne, ayant constaté une conjoncture morose en fin d'année, la croissance de la zone euro devrait décliner au quatrième trimestre pour rebondir au premier trimestre 2006, ajoute Dominic Bryant.

De fait, parmi les grands pays de la zone euro, ce sont l'Espagne, la France et l'Allemagne qui ont soutenu la croissance au troisième trimestre, avec des taux d'augmentation de leurs PIB respectifs de 0,8%, 0,7% et 0,6%. Mais ces rebonds ont été timides à côté de la performance de la Finlande, en progression de 2,9%. Parmi les pays qui ont du mal à décoller, l'Italie reste en retrait avec 0,3%. Et les chiffres d'Eurostat confirment les difficultés qu'a connues le Portugal au troisième trimestre, avec -0,9%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :