L'indice ISM manufacturier meilleur que prévu en février

 |   |  230  mots
L'indice d'activité du secteur industriel aux Etats-Unis a progressé à 56,7 en février contre 54,8 en janvier et 55,5 attendus par les économistes. L'amélioration sur le front de l'emploi est particulièrement appréciable.

Voilà qui confirme le dynamisme de la croissance américaine en ce début d'année, après le passage à vide dû au recul de la consommation fin 2005. L'indice composite d'activité du secteur industriel aux Etats-Unis, calculé par le groupement national des directeurs d'achats des entreprises du secteur (ISM), a progressé à 56,7 en février contre 54,8 en janvier et 55,5 attendus par les économistes du consensus recueilli par l'agence Bloomberg.

Un niveau supérieur à 50 de l'ISM reflète une augmentation de l'activité industrielle. Certes, l'indice de production n'a que modestement progressé à 57,4 après 56,6 en janvier et celui des livraisons a baissé de 3,1 points de pourcentage à 52,2, mais celui des stocks a bondi à 49,6 contre 46,5 en janvier. "Surtout, très bonne nouvelle, l'indice mesurant l'emploi a progressé à 55 en janvier contre 51,3 le mois précédent", souligne Marie-Pierre Ripert, chez Ixis. Toujours à un niveau élevé, l'indice mesurant les prix a néanmoins reculé à 62,5 contre 65 en janvier.

"Le secteur industriel a vu son rythme de croissance s'accélérer en février, les nouvelles commandes, la production, l'emploi et les stocks y contribuant", a souligné Norbert Ore, président du comité de surveillance de l'ISM-industrie, cité dans le communiqué. Dix-sept secteurs industriels ont affiché une croissance de leur activité en février, dont ceux de l'habillement et du textile, des transports, des métaux, de l'alimentation, de l'électronique, du bois, de la chimie et du papier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :