Le néerlandais Gasunie va entrer dans le gazoduc russo-allemand

 |   |  192  mots
Le Baltic Pipe, gazoduc qui doit alimenter l'Europe de l'Ouest, va s'ouvrir au vendeur et transporteur de gaz néerlandais Gasunie. Celui rejoindra dans le capital le géant russe Gazprom et les deux groupes allemands E.On et Vattenfall

De source bien informée, on indique que le transporteur de gaz néerlandais Gasunie va prendre une participation dans le futur Baltic Pipe, le gazoduc russo-allemand qui doit desservir l'Europe de l'Ouest. Cette participation s'élèverait entre 10% et 11%. Initialement, Gazprom devait détenir 50% du gazoduc et les deux allemands Vattenfall et E.On se partager le solde.

Ce gazoduc est un projet très important pour Gazprom qui exporte déjà cent milliards de mètres cubes de gaz vers l'Europe de l'Ouest. La France représente 10% de ce total, l'Allemagne 15% et l'Italie 15%. Le Baltic Pipe doit représenter une alternative au gazoduc qui passe par l'Ukraine, situation qui a entrainé il y a quelques mois d'importantes perturbations dans la fourniture de gaz en Europe suite aux tensions entre Moscou et Kiev.

Le Baltic Pipe compte un ambassadeur de poids outre-Rhin en la personne de l'ancien chancelier social-démocrate Gerhard Schröder, une évolution de carrière qui a beaucoup fait jaser en Allemagne, le Chef du gouvernement germanique ayant beaucoup oeuvré lorsqu'il était au pouvoir pour la conclusion de cet accord entre la Russie et l'Allemagne sur ce gazoduc.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :