Les stocks américains portent le pétrole à de nouveaux sommets

 |   |  285  mots
Les stocks d'essence ont chuté la semaine dernière pour la septième fois consécutive. La crainte d'une pénurie aux Etats-Unis cet été a fait bondir le brut à 71,35 dollars à New York.

Une goutte d'huile sur la flambée des cours du pétrole. A l'occasion de la publication hebdomadaire des stocks américains, le département américain de l'Energie (DoE) a fait état cet après-midi d'une baisse généralisée des stocks de pétrole aux Etats-Unis. La réaction ne s'est pas fait attendre sur les marchés. A New York, le brut reculait de 40 cents à 71,15 dollars en milieu d'après-midi, après être monté jusqu'à 71,35 dollars, un nouveau plus haut, tandis qu'à Londres, le brent a également gagné le record historique de 72,76 dollars. C'est l'augmentation du taux d'utilisation des raffineries américaines qui a rassuré les marchés et fait reculer les cours après le premier sursaut lié aux stocks.

Alors que les analystes s'attendaient à une augmentation de 2,3 millions de barils, le département américain de l'Energie (DoE) a rapporté une baisse de 800.000 barils des stocks de pétrole brut à 345,2 millions de barils la semaine dernière, soit 5% au dessous du niveau de l'an dernier.

Pire encore, les stocks d'essence ont chuté pour la septième semaine consécutive, de 5,4 millions de barils à 202,5 millions de barils, alors que le consensus des analystes tablait sur une baisse de seulement 2,2 millions de barils. Quant aux stocks de produits distillés, ils ont baissé de 2,8 millions de barils à 114,6 millions, alors que les analystes attendaient un repli de 1,4 million de barils en moyenne.

Alors que les tensions géopolitiques entre l'Iran et les Etats-Unis et les problèmes d'approvisionnement au Nigeria dopent les cours, les analystes scrutent les stocks d'essence américains, redoutant une pénurie de ce carburant aux Etats-Unis cet été, après l'entrée en vigueur de nouvelles normes environnementales.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :