La sortie de déflation se confirme au Japon

 |   |  292  mots
L'inflation au Japon a atteint 0,5% au mois d'avril, essentiellement en raison de la hausse des produits pétroliers. La Banque centrale nipponne pourrait être tentée de relever ses taux dès cet été, pour la première fois depuis août 2000.

Sixième mois consécutif de hausse des prix au Japon. Les prix à la consommation hors produits frais ont augmenté de 0,5% en avril sur un an, un chiffre conforme aux attentes des économistes suivis par Bloomberg, après une hausse de 0,3% en mars. Après avoir continuellement chuté depuis l'été 1998, les prix à la consommation hors produits frais au Japon se sont stabilisés en octobre 2005 pour reprendre le chemin de la hausse en novembre dernier.

"Nous ne pouvons toujours pas dire que l'économie est enfin sortie de la déflation", a néanmoins prévenu le ministre des Finances Tanigaki, interrogé par l'agence Bloomberg aujourd'hui à Tokyo. De fait, l'inflation du mois d'avril se trouve essentiellement attribuable à une progression de 4% sur un an des prix des carburants, de l'eau et de l'électricité. Mais à l'exception de l'ameublement et des appareils ménagers (-1,5%), des soins médicaux (-1,1%) et de l'alimentation (-0,4%), tous les prix ont augmenté en avril, confirmant que la disparition de la déflation n'est pas uniquement à mettre au crédit de la flambée des cours du brut.

La banque centrale nipponne (BoJ, Bank of Japan) devrait donc être tentée de relever bientôt ses taux d'intérêt, pour la première fois depuis août 2000. La BoJ a déjà mis officiellement fin, en mars, à la politique monétaire ultra-accommodante qu'elle menait depuis 2001 pour combattre la déflation et relancer l'économie nippone. La BoJ a cependant décidé de pratiquer une politique de taux zéro pendant encore "un certain temps", avant de procéder à une hausse "graduelle". La plupart des économistes pronostiquent une première hausse des taux, de l'ordre de 0,25 point, en juillet ou un peu plus tard dans l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :