Semestriels record pour Danone

 |   |  409  mots
Le groupe agroalimentaire français Danone réalise au premier semestre la meilleure croissance organique de l'histoire du groupe. Fort de ses résultats, Franck Riboud, PDG du groupe, a annoncé le relèvement de ses objectifs de croissance sur l'année.

Danone, l'un des leaders mondiaux de l'agroalimentaire, a enregistré au premier semestre un bénéfice net part du groupe de 704 millions d'euros, contre 346 millions d'euros pour les six premiers mois de l'exercice précédent, soit une hausse de 103,5% exactement. Un résultat qui s'explique en partie par les plus-values réalisées sur la cession des activités sauces en Asie et biscuits en Nouvelle-Zélande même si Danone enregistre une perte de valeur d'un montant de 130 millions pour les activités de distribution d'eau en bonbonnes en Europe. Pour les activités conservées, le résultat net courant se monte à 614 millions contre 502 millions pour la même période un an plus tôt, soit une hausse de 22,3%. La direction Danone s'est également félicitée de la "progression très significative du bénéfice net par action courant de 25%". Il ressort pour la période à 2,50 euros.

Le chiffre d'affaires de Danone a lui atteint 7,217 milliards d'euros sur le semestre contre 6,347 milliards pour la période correspondante de 2005, soit une progression, à périmètre et taux de change constants, de 9%. Il s'agit là de "la meilleure de l'histoire du groupe", a précisé Danone dans un communiqué. La hausse des ventes, sur une base comparable, est de 8,9% au deuxième trimestre contre 9,0% au premier trimestre, précise Danone. Le résultat du deuxième trimestre "résulte de la poursuite de l'amélioration de l'activité en France, qui recommence à très légèrement croître au deuxième trimestre", a expliqué le directeur financier Antoine Giscard d'Estaing, "et d'une croissance toujours très soutenue en Asie, en Amérique du Nord et du Sud et en Europe de l'Est".

Au vu de ces résultats, le groupe a confirmé son objectif de croissance de la marge pour 2006 entre 20 et 40 points de base, à périmètre et taux de change constants. Danone a également annoncé qu'il révisait à la hausse son objectif de croissance organique pour l'année 2006 à 7% à 8%, contre 5% à 7% précédemment. "Nous sommes confiants sur la capacité du groupe à poursuivre en 2006 son développement sur un rythme élevé", selon son PDG Franck Riboud, cité par le communiqué, révise également à la hausse sa progression du bénéfice net courant par action de l'ordre de 15% pour 2006 contre un peu plus de 10% auparavant.

De bons résultats qui ont suscités l'enthousiasme des marchés. Le titre grimpe de 4,37% à 105,10 euros à la clôture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :