Alcoa finit une année difficile sur des ventes record

 |   |  334  mots
Au terme d'un exercice houleux, le géant américain de l'aluminium affiche un chiffre d'affaires annuel historiquement élevé, à 26,16 milliards de dollars. Toutefois, son bénéfice net recule d'une année sur l'autre en raison notamment des prix des matières premières.

C'est un exercice difficile et mitigé qui vient de s'achever pour Alcoa, le géant américain de l'aluminium. Le groupe, qui avait dû lancer en 2005 une alerte sur ses résultats en raison notamment de la hausse des coûts de l'énergie, a certes enregistré un chiffre d'affaires record sur l'ensemble de l'exercice écoulé, à 26,16 milliards de dollars, contre 23,23 milliards de dollars un an plus tôt.

Mais au niveau de la rentabilité, les indicateurs sont un peu moins encourageants. Le groupe a enregistré un bénéfice net annuel de 1,23 milliard de dollars, soit 1,40 dollar par action. L'année précédente le bénéfice du groupe était de 1,31 milliard de dollars.

Cette baisse des résultats illustre l'ensemble des difficultés rencontrées tout au long de l'exercice par Alcoa. Tout d'abord, l'impact de la hausse des prix de l'énergie et des matières premières a pesé pour 878 millions de dollars en 2005.

En outre, le groupe a subi un impact négatif de 93 millions de dollars sur son résultat du quatrième trimestre 2005 (0,11 dollar par action). Sur cette période, il a vu son bénéfice net chuter de 16% à 224 millions de dollars, malgré une hausse de 12% de son chiffre d'affaires sur la période, à 6,67 milliards de dollars. En cause: la suite des effets dévastateurs des ouragans Rita et Katrina sur sa production, notamment en Jamaïque et au Texas. De même, le groupe a dû faire face à des grèves dans ses usines en Espagne. Il a dû assumer des coûts de restructuration et des coûts d'intégration relatifs à l'acquisition de deux usines en Russie. Enfin, il a souffert d'une panne de courant dans une installation en Australie.

Quoi qu'il en soit, pour 2006 Alcoa espère que la conjoncture sera plus porteuse, et qu'il pourra profiter de la hausse des prix de l'aluminium et des effets de sa restructuration.

En Bourse, Alcoa recule de 4,91% à 29,07 dollars, en milieu de séance à New York.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :