Orange UK taille dans ses effectifs

 |   |  212  mots
La filiale mobile de France Télécom en Grande-Bretagne va supprimer jusqu'à 2.000 personnes en 2006. Cette réduction d'effectifs découle de la fusion entre Orange et Wanadoo.

L'annonce a pris de court : Orange UK, la filiale mobile de France Télécom outre-manche, taille dans ses effectifs. Le groupe vient d'annoncer le licenciement de 1.800 à 2.000 personnes en Grande-Bretagne sur un effectif total de 12.000 personnes. L'opérateur n'a pas précisé le calendrier de ces suppressions d'emplois mais un porte-parole a laissé entendre qu'elles seraient effectives en septembre.

Cette réduction de personnel entre dans le cadre des 17.000 licenciements annoncés en février par France Télécom. L'opérateur historique français n'avait d'autres choix pour faire face à une concurrence exacerbée dans le secteur des télécoms. En effet, l'opérateur est confronté à un fort ralentissement de la croissance, dû pêle-mêle à la percée du dégroupage total, à la pression sur les prix et à l'arrivée à maturité de la téléphonie mobile dans les pays développés comme la France ou la Grande-Bretagne.

Mais Bernard Ghillebaert, directeur général d'Orange UK, veut éviter l'amalgame : "ces suppressions font suite à la fusion entre Wanadoo et Orange" et n'ont donc rien à voir avec les raisons de la réduction des effectifs chez France Télécom. Conséquence de la fusion entre Wanadoo et Orange, des licenciements devraient aussi être annoncés au Pays Bas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :