Les ventes en ligne en France vont presque tripler d'ici à 2010

 |   |  351  mots
Le chiffre d'affaires du commerce électronique en France devrait atteindre près de 33 milliards d'euros en 2010 contre 12,5 milliards en 2006. La France rattrape son retard par rapport à l'Allemagne et la Grande-Bretagne.

Le commerce électronique en France a de plus en plus le vent en poupe et devrait croître encore fortement dans les prochaines années. Le développement des paiements sécurisés et du haut débit porte en effet la croissance de l'e-commerce qui explose depuis 2004. Ainsi au premier semestre 2006, les ventes ont progressé de 43% à 5,5 milliards d'euros et les prochains mois s'annoncent favorables. La Fédération des entreprises de vente à distance (Fevad) qui rassemble plus de 350 entreprises du secteur et près de 600 sites Internet, est optimiste pour l'ensemble de l'année 2006. "Si la croissance se poursuit sur le même rythme, on atteindra 12,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires pour le commerce électronique en France en 2006, soit le double de 2004, qui était de 5,7 milliards d'euros", a pronostiqué ce matin Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, au cours d'une conférence de presse.

Et le potentiel de croissance de l'e-commerce ne semble pas en panne. La Fevad prédit qu'en 2008 on atteindra un chiffre d'affaires de 21 milliards d'euros, chiffre porté à 32,8 milliards en 2010. Autrement dit, si cette prévision se vérifie, le commerce électronique aura presque triplé dans les quatre prochaines années.

La France est d'ailleurs le pays qui progresse actuellement le plus vite en Europe, selon une étude Médiamétrie/Net Ratings réalisée pour la Fevad et publiée aujourd'hui. Notre pays rattrape donc activement son retard sur l'Allemagne et la Grande-Bretagne. Ainsi, au deuxième trimestre 2006, 15,6 millions d'internautes, soit 58% des internautes Français, ont acheté en ligne, contre 50% il y a un an. Avec 58%, la France progresse mais reste encore en deçà des performances de l'Allemagne, où l'on recense 68% d'internautes acheteurs au deuxième trimestre 2006, et de la Grande-Bretagne, où ils sont 73% à acheter en ligne.

Au niveau des sites plébiscités par les Français, eBay arrive en tête, suivi par le site de la SNCF, voyages-sncf.com. En troisième position, on trouve la Redoute dans le top 15 des sites d'e-commerce les plus visités en France réalisé par Médiamétrie/Net Ratings.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :