WPP confirme ses objectifs de rentabilité

 |   |  310  mots
Le groupe de publicité annonce une croissance organique de sa marge brute de près 5% au premier trimestre 2006. Il table toujours sur une marge opérationnelle de 14,5% sur l'année. Par ailleurs, WPP se dit toujours intéressé par le rachat de Synovate, filiale d'Aegis.

L'année 2006 s'annonce bien pour la publicité. WPP, géant britannique de la publicité, a annoncé ce matin avoir enregistré un revenu en hausse de 23% sur le premier trimestre. En termes de croissance organique, la progression est de près de 5%, à 1,35 milliard de livres sur la période. "Ces chiffres s'inscrivent dans la lignée d'une amélioration constante de la croissance organique depuis 18 mois", explique WPP dans un communiqué. Le groupe ajoute que "cela reflète aussi meilleur environnement économique dans le monde et la solidité de l'économie américaine".

Le groupe confirme grâce à ces bons chiffres, son objectif de marge opérationnelle de 14,5% sur l'ensemble de l'année. Il repose ses estimations sur une bonne performance réalisée dans l'ensemble des régions. En fait, toutes les zones géographiques où il est présent ont affiché une croissance à deux chiffres des revenus, sauf au Royaume-Uni.

Dans l'ensemble, ces annonces répondent aux attentes du marché. "La marge brute est supérieure à nos attentes", estiment même les analystes d'Oddo Securities, qui avaient déjà anticipé le niveau de croissance organique de près de 5%. "La très bonne nouvelle de cette publication réside dans le "net new business" publié qui atteint 2,34 milliards de dollars où nous attendions un chiffre d'au moins 750 millions de dollars. L'impact en termes de génération de croissance organique pour les trimestres à venir pourrait donc être fort", ajoutent les analystes dans une note.

En marge de cette publication, WPP rappelle qu'il est toujours intéressé par le rachat de Synovate, branche études d'Aegis, dont le principal actionnaire est Vincent Bolloré. "La personne qui contrôle Aegis s'appelle Vincent Bolloré, la balle est dans son camp", a précisé Martin Sorrell, directeur général de WPP.

Toutefois, en Bourse le titre recule de 2,20% à la clôture, vendredi, à 701 pence.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :