L'offre de Mittal sur Arcelor avant la mi-avril

 |   |  243  mots
Le géant mondial de l'acier, Mittal Steel, a affirmé aujourd'hui qu'il espère déposer son offre sur Arcelor avant la mi-avril et qu'il n'a aucunement l'intention d'en relever le montant.

Nouvelles déclarations dans la guerre qui oppose les deux géants de l'acier Mittal et Arcelor. Au cours d'une conférence de presse tenue cet après-midi à Rotterdam, Lakhmi Mittal, le PDG du groupe, a annoncé qu'il espérait démarrer son OPA sur Arcelor dans les 10 à 15 premiers jours d'avril. Les actionnaires auront ensuite 40 à 45 jours pour apporter leurs actions. "Nous allons rencontrer les gouvernements français, espagnol et luxembourgeois, la semaine prochaine afin de leur présenter plus en détail notre plan industriel", a-t-il ajouté. Les éléments présentés jusqu'ici ont été jugés insuffisants par ces gouvernements.

Lakshmi Mittal a également indiqué qu'il n'avait pas l'intention de relever son offre, la considérant comme équitable. Le groupe a lancé une OPA hostile fin janvier sur Arcelor, valorisée à 18,6 milliards d'euros.

Selon Guy Dollé, patron d'Arcelor, "une très grande majorité des actionnaires rencontrés en Europe ne trouve pas cette offre valorisante pour eux. La grande majorité d'entre eux, dans les conditions actuelles, n'apporteront pas leurs actions. Nos actionnaires sont très satisfaits de nos performances actuelles et du plan de croissance que nous avons présenté". Guy Dollé a également déclaré dans une interview parue aujourd'hui dans le quotidien allemand Die Welt qu' "une fusion entre les géants de l'acier Mittal et Arcelor ne contribuerait pas à une consolidation intelligente du secteur et ne serait pas dans l'intérêt des actionnaires du groupe européen".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :