JCDecaux porté par le marché chinois

 |   |  332  mots
Le groupe français d'affichage et de mobilier urbain a annoncé ce matin un bénéfice net de 195,3 millions d'euros pour 2005, en hausse de 25% sur un an. Pour 2006, le groupe table sur une croissance interne du chiffre d'affaires dépassant 5% grâce notamment au marché chinois.

"Une fois de plus, la croissance interne de notre chiffre d'affaires a dépassé celle du marché publicitaire mondial", s'est félicité Jean-François Decaux, président du directoire et co-directeur général, dans un communiqué diffusé ce matin. Le groupe a en effet clos l'exercice 2005 avec un résultat net de 195,3 millions d'euros, en hausse de 25% sur un an. Un résultat nettement supérieur aux attentes du marché, qui tablait sur 173 millions d'euros en moyenne.

Le chiffre d'affaires enregistre une croissance de 7,2% à 1,7 milliard d'euros (+4% à périmètre constant). La marge opérationnelle progresse de 2,1% par rapport à 2004 à 474,1 millions d'euros. Rapporté au chiffre d'affaires, elle affiche tout de même un recul à 27,2% contre 28,5% l'année précédente. "Cette baisse reflète la décroissance de la marge opérationnelle du Mobilier urbain en pourcentage du chiffre d'affaires, la contribution accrue du Transport, activité à plus faible marge, et la rentabilité en légère progression de l'Affichage", précise le groupe.

Le groupe a également annoncé, pour la première fois, le paiement d'un dividende de 0,40 euro par action. "Cette décision qui reflète un bilan solide et des flux de trésorerie élevés, préserve la capacité du groupe à saisir de futures opportunités de croissance", explique la direction. JCDecaux envisage également de payer un dividende sur une base annuelle à partir de 2006.

Pour cette année, le groupe mise sur une croissance interne du chiffre d'affaires qui devrait dépasser 5%, grâce notamment à sa présence sur le marché chinois. JCDecaux s'y est renforcé l'année dernière avec l'acquisition de MediaNation et Media Partners International. "Nous sommes ainsi devenu le numéro 1 de la communication extérieure en Chine", souligne Jean-François Decaux. Le groupe compte sur une solide progression de son activité aux Etats-Unis et en Asie. En Chine, il vise à renforcer encore sa position de leader et à y réaliser plus de 10% de son chiffre d'affaires total.

A la clôture, l'action progresse de 8,84% à 23,27 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :