Les profits de Shell grimpent de 40% dans le sillage des prix du pétrole

 |   |  286  mots
La deuxième compagnie pétrolière européenne a annoncé une hausse de ses bénéfices de 40% à 7,32 milliards de dollars au deuxième trimestre 2006. La hausse des prix du pétrole a largement compensé les pertes au Nigéria.

Les compagnies pétrolières continuent de profiter à plein de la flambée des prix du pétrole. Le groupe britannique Royal Dutch Shell a enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net ajusté de 6,314 milliards de dollars, en hausse de 36% par rapport à la même période de 2005. Des chiffres meilleurs que ceux qui étaient pronostiqués par les analystes du consensus recueilli par Bloomberg.

Si la production pétrolière a diminué de 8%, à 3,253 millions de barils par jour (mbj), inférieure aux 3,42 mbj escomptés, le chiffre d'affaires n'en a pas moins augmenté, de 1% à 83,127 milliards de dollars, grâce à la hausse des prix. La déception sur la production provient du fait que le groupe perd actuellement quelque 653.000 barils par jour au Nigéria, où les rebelles ont saboté des pipelines et des plate-formes. Shell détient 30% de la production dans le pays, premier producteur africain de pétrole. Dans ce contexte, le groupe reste prudent sur ses prévisions et confirme ses anticipations de production de 3,8 à 4 millions de barils équivalent pétrole par jour en 2009.

Par ailleurs Shell a annoncé qu'il s'apprêtait à payer 500 millions de dollars pour régler le procès qui lui est intenté aux Etats-Unis par des actionnaires après la révision en baisse de ses réserves en 2004. "Shell est déterminé" à régler le problème, "et prêt, entre autres choses à accorder un paiement de 500 millions de dollars", indique Shell dans son communiqué. "En conséquence la direction du groupe a provisionné 500 millions de dollars en prévision de ce litige. Aucun accord n'a encore été trouvé", précise Shell.

A la Bourse de Londres, le titre gagne 2,03% à 1.910 pence dans la matinée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :