Trigano alerte sur sa marge opérationnelle

 |   |  438  mots
Le fabricant de camping-cars a annoncé jeudi soir qu'il prévoyait une marge opérationnelle de 8% sur l'ensemble de l'exercice 2005-2006, contre une prévision initiale de 10,2%. Début septembre, le groupe avait déjà prévenu qu'il aurait du mal à atteindre cet objectif, mais sans donner de chiffre précis. Il estime que les perspectives pour 2007 "restent favorables".

Après avoir fortement déçu début septembre en laissant entendre qu'il ne serait pas à même d'atteindre son objectif annuel de marge opérationnelle de 10,2%, le fabricant de camping-car Trigano a indiqué jeudi soir que cette marge ne sera finalement que de 8% sur l'exercice 2005-2006.

"Le résultat opérationnel courant de l'exercice 2005-2006 devrait être de l'ordre de 8% du chiffre d'affaires, en repli de 10% environ par rapport à l'exercice précédent. En effet, malgré le bon niveau des ventes de véhicules de loisirs, la rentabilité a été affectée par des éléments en partie inattendus", explique le groupe dans un communiqué diffusé après Bourse.

Le fabricant de véhicules de loisirs explique qu'il doit ces difficultés à l'introduction des nouveaux châssis pour camping-cars (opération qui intervient tous les 10/12 ans). Cette opération "a engendré de nombreuses perturbations et un certain nombre de coûts excédentaires. Le décalage de production de nouveaux modèles lié aux mouvements sociaux de l'usine de Tournon a amplifié localement les conséquences de ces perturbations", souligne le groupe.

Par ailleurs, Trigano invoque un mix de ventes de camping-cars par pays et par produit moins favorable que prévu, entraînant une réduction de la marge opérationnelle. Cette marge a aussi souffert de la mise en place des unités de production de Peniscola et de Sablé sur Sarthe, et des retards de livraison de sous-traitants "entraînant des pertes de chiffre d'affaires et l'application de pénalités par la grande distribution" dans l'activité équipement de jardin. Enfin, le groupe dit avoir été pénalisé par la baisse des ventes d'auvents et de caravanes pliantes toile (-23%) liée aux reculs des marchés anglais et hollandais.

Le groupe déçoit ainsi sur l'année 2005-2006, mais reste confiant pour 2006-2007. "Du fait du caractère non récurrent de la plupart de ces événements, les perspectives pour l'exercice 2007 restent favorables en dépit de la persistance de certains problèmes de production sur les premiers mois de l'exercice et du coût des mesures de restructuration qui pourront être mises en oeuvre", explique Trigano.

Le groupe indique en outre qu'il continuera à mettre l'accent sur la croissance organique et la croissance externe. Cette politique doit "à moyen et long terme, lui permettre d'améliorer sensiblement le volume de son activité et son bénéfice opérationnel". Le groupe précise d'ailleurs qu'il a finalisé l'acquisition du n° 2 britannique de l'accessoire pour véhicules de loisirs.

Attaqué à la Bourse de Paris, le titre Trigano chute à la clôture, vendredi, de 6,51% à 34,31 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :