Eutelsat relève son objectif de marge pour 2006-2007

 |   |  487  mots
Fort de ses bons résultats pour l'exercice 2005-2006 annoncés aujourd'hui, Eutelsat, l'opérateur satellitaire européen qui retrouve le chemin des bénéfices, revoit son estimation de marge d'Ebitda pour l'exercice 2006-2007 à 77%.

Après avoir atteint 77,9% de marge d'Ebitda pour l'exercice 2005-2006, Eutelsat, l'opérateur satellitaire européen, affiche une nouvelle ambition: son estimation de marge d'Ebitda pour l'exercice 2006-2007 est relevée à 77% contre une précédente prévision de "plus de 76%". En ce qui concerne les deux exercices suivants (2007-2008 et 2008-2009), le troisième opérateur mondial de services fixes par satellite maintient son objectif d'une marge d'Ebitda supérieure à 76%.

L'optimisme est de rigueur alors qu'Eutelsat a présenté parallèlement ce matin des résultats pour l'exercice 2005-2006 (clos fin juin) supérieurs aux attentes des analystes financiers. Ainsi, première bonne nouvelle, le résultat net consolidé revient dans le vert. Il se situe à 40,2 millions d'euros pour l'exercice 2005-2006 après une perte de 44,9 millions il y a un an. Les analystes financiers s'attendaient à seulement 36 millions d'euros de résultat net. Un retour à l'équilibre "d'autant plus appréciable que nous avons supporté 61,7 millions d'euros de coûts non-récurrents de restructuration de la dette et de dépréciation de satellites" s'est félicité Giuliano Berretta, PDG d'Eutelsat, lors d'une conférence téléphonique.

Autre bonne surprise, la croissance du chiffre d'affaires a été supérieure à l'objectif. Elle se situe à 5,4% pour l'exercice 2005-2006, alors qu'Eutelsat misait sur "plus de 3,5%", après avoir révisé son objectif de départ qui était d'une croissance de "2,5%". Le chiffre d'affaires est, sur l'exercice clos au 30 juin dernier, de 791,1 millions d'euros, dopé par les performances du groupe dans l'Union européenne, en Europe Centrale et au Moyen-Orient. Plus de 80% des recettes du groupe proviennent des marchés numériques de la vidéo, des données et du haut débit, qui sont aujourd'hui les principaux moteurs de croissance des industries des télécommunications et des médias. Le carnet de commandes est en hausse de 29% à 4 milliards d'euros, soit plus de cinq fois le chiffre d'affaires 2005-2006 du groupe européen. Au vu de cette bonne performance, Giulano Berretta estime donc être dans une position privilégiée pour bénéficier de la montée en puissance de la télévision haute définition en Europe et du déploiement rapide de la télévision numérique et des services haut débit en Europe centrale et orientale, en Afrique et au Moyen-Orient. Eutelsat prévoit d'investir 250 millions d'euros par an en moyenne dans les prochaines années pour continuer à se développer. Le groupe se dit toujours intéressé, en matière de croissance externe, par son concurrent espagnol Hispasat.

Pour le prochain exercice 2006-2007, Euteslat prévoit un chiffre d'affaires de plus de 800 millions d'euros, en ligne avec l'objectif initial d'un taux de croissance annuel de plus de 4,5% pour les trois prochains exercices.

Eutelsat a par ailleurs indiqué qu'il compte distribuer un dividende de 0,54 euro par action à ses actionnaires.

L'action Euteslat a clôturé stable à 13,40 euros à la Bourse de Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :