Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont affiché un record en août 2006

 |   |  313  mots
Les ventes de semi-conducteurs dans le monde ont pesé 20,5 milliards de dollars (16,15 milliards d'euros) en août 2006. Il s'agit d'un record depuis novembre 2005. Les ventes sont tirées par la forte demande de puces pour les téléphones mobiles et les téléviseurs à écrans plats notamment.

On n'avait pas vu cela depuis novembre 2005, où les ventes de semi-conducteurs dans le monde avaient atteint 20,4 milliards de dollars (16,07 milliards d'euros). En août dernier, on a dépassé ce chiffre. Les ventes mondiales de puces ont pesé 20,5 milliards de dollars, soit une progression de 2,1% par rapport à juillet 2006 et de 10,5% comparé à août 2005 selon les chiffres diffusés aujourd'hui par la Semiconductor Industry Association (SIA) qui représente l'industrie américaine des semi-conducteurs.

Le secteur des semi-conducteurs a donc le vent en poupe. Il est porté par la demande importante en puces pour les produits grand public comme les téléphones portables, les enregistreurs de DVD avec disques durs, les appareils photos numériques et les téléviseurs à écrans plats, des produits très appréciés par les consommateurs et dont les ventes sont en forte croissance. Les fabricants de produits grand public anticipent déjà la forte période des ventes de fin d'année, ils ont besoin de plus de puces pour alimenter les appareils qu'ils produisent actuellement en plus grand nombre, d'où la forte accélération des ventes de semi-conducteurs en août dernier.

Cette forte demande incite d'ailleurs, les fabricants de semi-conducteurs à développer leurs usines pour pouvoir produire plus et répondre ainsi aux attentes de leurs clients. Ainsi Toshiba et SanDisk ont annoncé le 4 août dernier qu'ils allaient investir 600 milliards de yens (4,04 milliards d'euros) pour la construction d'une nouvelle usine de mémoires flashs au Japon.

Et si on fait un bilan, c'est bien sûr toute la chaîne des semi-conducteurs qui est à la fête actuellement. Les sociétés qui commercialisent des équipements pour fabriquer des semi-conducteurs (Applied Matérials, Advantest ou encore Tokyo Electron) affichent également de belles croissances de leurs ventes, dopées notamment par une augmentation de leur activité en Amérique et en Asie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :