RTL Group prudemment optimiste pour le deuxième semestre

 |   |  445  mots
RTL Group, le premier groupe privé européen de radio et de télévision, affiche un optimisme mesuré sur les perspectives de croissance des revenus publicitaires au deuxième semestre 2006. Le marché publicitaire s'est redressé au premier semestre dans la plupart des pays où il opère. La tendance a été notable en France où le groupe possède près de 49% du capital de M6 et en Allemagne. Seule la Grande-Bretagne a fait figure d'exception. Pas d'euphorie toutefois pour les prochains mois: Gerhard Zeiler, directeur général de RTL Group, indique dans un communiqué "nous demeurons prudents mais optimistes sur les perspectives publicitaires au deuxième semestre". Le groupe doit faire face à un manque de visibilité car, précise Gerhard Zeiler, "nombre de grands annonceurs ne font leur réservation d'espaces qu'à court terme". Seule indication chiffrée donnée par le directeur général de RTL Group, il espère faire mieux que son principal concurrent en Allemagne ProSiebenSat.1 qui table sur une croissance légèrement supérieure à 2% du marché publicitaire outre-Rhin.Au niveau de ses résultats du premier semestre, RTL Group a réalisé un bénéfice net de 296 millions d'euros, en baisse de 5,1% sur un an. Le groupe attribue ce repli à "un effet fiscal enregistré en 2005", qui lui avait permis de dégager un bénéfice de 312 millions d'euros pour le premier semestre.Toutefois et c'est une performance qualifiée de "record" par le groupe, RTL Group a vu son bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements ajusté, croître de 21% pour s'inscrire à 494 millions d'euros au premier semestre 2006 contre 407 millions, il y a un an. Le chiffre d'affaires est en croissance de 19,1% à 2,8 milliards d'euros au premier semestre 2006, contre 2,3 milliards il y a un an.RTL Group a été porté au premier semestre par la Coupe du Monde de Football dont le groupe possédait une partie des droits de diffusion. Il a également touché les bénéfices de l'activité dynamique aux États-Unis et au Royaume-Uni de sa filiale de productions de programmes FreemantleMedia qui réalise notamment l'émission "Questions pour un champion". Le bénéfice d'exploitation de cette filiale est en croissance de 75%. On note aussi le succès de M6 Mobile, l'offre de téléphonie mobile lancée en juin 2005 par M6 et Orange, qui enregistre 535.000 clients fin août 2006. En dehors des ressources publicitaires, les autres revenus pèsent au premier semestre 40% du chiffre d'affaires total du groupe européen. Ils sont en croissance par rapport aux 37% à la même époque l'an dernier.RTL Group, basé au Luxembourg est contrôlé à 90% par l'allemand Bertelsmann.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :