Texas Pacific Group et Axa Private Equity entrent au capital de TDF

 |  | 396 mots
Lecture 2 min.
Les fonds d'investissement Texas Pacific Group (TPG) et Axa Private Equity vont désormais détenir à eux deux 60% du capital de TDF (ex Télédiffusion de France), qui était contrôlé jusqu'à présent par le fonds Charterhouse, principal actionnaire avec 55% du capital et à hauteur de 44% par la Caisse des dépôts et consignations (CDC). TDF, premier diffuseur de chaînes de télévision et de radios en France était convoité par de nouveaux fonds d'investissement, ils viennent de passer à l'action. Il faut dire que le rachat par TDF, début septembre, de son concurrent Antalis TV l'a rendu très attractif.L'ex-monopole public aujourd'hui privatisé voit donc la répartition de son capital profondément modifié. Texas Pacific Group fait une percée en force et devient le premier actionnaire de TDF avec 42% du capital. La Caisse des dépôts qui, au passage, a cédé 20% de ses parts, arrive en seconde position avec 24%, suivi d'Axa Private Equity qui lui aussi fait son entrée dans TDF et qui va détenir 18%. Charterhouse ne détient plus que 14% et abandonne donc plus de 40% du capital. Enfin le management et les salariés auront 2% du capital. "Charterhouse et la Caisse des dépôts sont entrés dans le capital de TDF dans le cadre d'un LBO en 2002, explique Thierry Bernard, Directeur de la Communication de TDF. Dans ce type de procédure les fonds d'investissements sortent ou réduisent leurs participations au bout de 3 à 5 ans. On est donc dans cette logique". Ils vont au final réaliser de belles plus-values. TDF, dans cette opération, est valorisé 4,85 milliards d'euros. C'est donc un nouveau tournant actionnarial pour TDF, dirigé depuis peu par Michel Combes, venu de France Télécom, qui a décidé récemment de prendre un virage stratégique. Il va investir de 2006 à 2010 un milliard d'euros sur 5 ans notamment dans le développement de la télévision numérique terrestre dans l'Hexagone. Ce qui représentera chaque année 20% du chiffre d'affaires. Des moyens que ses nouveaux actionnaires vont lui apporter. TDF mise aussi sur le déploiement de la télévision sur les mobiles et du Wimax, le WiFi à haut débit. Enfin, TDF se prépare à faire de nouvelles opérations de croissance externe. Il est actuellement en négociation pour racheter son homologue slovaque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :