Kodak redresse la barre au troisième trimestre 2006

Kodak commence à récolter les fruits de ses sacrifices. Le groupe spécialiste de la photographie, qui a réalisé de lourdes restructurations depuis un an pour négocier le virage du numérique, qu'il a d'abord spectaculairement raté, a fortement réduit sa perte sur le troisième trimestre 2006 Il affiche en effet une perte courante de 37 millions de dollars, contre un déficit de 914 millions un an plus tôt. Il s'agit également d'une amélioration par rapport aux pertes de 282 millions enregistrées au deuxième trimestre 2006.Cependant, le chiffre d'affaires du groupe reste sous pression. Il a atteint 3,2 milliards de dollars, en baisse de 10% notamment en raison d'une baisse de 19% des activités de photo argentiques à 1,4 milliard d'euros. Les ventes dans le numérique sont pour leur part quasiment stables à 1,8 milliard d'euros. "Notre chiffre d'affaires est en léger repli en raison de nos efforts réalisés sur les marges", explique le patron du groupe Antonio M. Perez.Un effort qui s'est d'ailleurs traduit par un bond des bénéfices dans les activités numériques. Le résultat courant atteint 105 millions de dollars au troisième trimestre 2006 contre un montant de 7 millions de dollars un an plus tôt. Le numérique atteint ainsi les niveau de résultats des technologies traditionnelles, qui voient pour leur part leurs bénéfices chuter de 39% à 109 millions de dollars. En tout état de cause, cette tendance conforte le groupe dans sa mutation vers le numérique. "Notre transformation est en bonne voie", estime Antonio M. Perez. "Je suis encouragé par les résultats de notre troisième trimestre, en particulier parce qu'ils renforcent notre confiance dans nos performances annuelles", ajoute-t-il. Le PDG estime toutefois qu'il reste de gros efforts à fournir pour achever la restructuration du groupe cette année. Du coup, le groupe s'attend encore à une baisse de 6% de son chiffre d'affaires global sur l'année et une croissance un peu inférieure à 10% de ses ventes dans le numérique. Il vise également une perte avant impôts comprise entre 400 et 600 millions de dollars. "Cela comprend des bénéfices dans le numérique compris entre 350 et 450 millions de dollars", détaille Kodak, mais le groupe relève sa prévision par rapport à son estimation initiale de perte qui était comprise entre 500-850 millions de dollars.En début de séance à New York, le titre progresse de 3,16% à 24,50 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.