Pearson attend un bénéfice record pour 2006

"Pearson est bien parti pour enregistrer les meilleurs bénéfices de son histoire", a indiqué ce matin dans un communiqué Marjorie Scardino, directrice générale du groupe d'édition britannique Pearson. Une phrase qui résume à elle seule l'optimisme qui règne après la présentation ce matin des résultats du groupe qui est notamment propriétaire des quotidiens britannique Financial Times et français Les Echos, et qui est également numéro un mondial de l'édition scolaire. Les neuf premiers mois de 2006 sont en ligne avec les attentes de la société. Le chiffre d'affaires de Pearson a augmenté de 11% sur un an, le bénéfice d'exploitation a crû de 26%. A périmètre comparable, la croissance du chiffre d'affaires progresse de 5%, et le bénéfice d'exploitation de 15%. Par secteur d'activité, le chiffre d'affaires de l'édition scolaire est en croissance de 6% de janvier à septembre dernier. Il progresse de 5% dans la presse, dynamisé par les ventes et la diffusion mondiale du Financial Times et par la croissance du marché publicitaire. Les recettes publicitaires du groupe Financial Times progressent de 10% sur neuf mois. Par ailleurs sur cette période, le pôle presse est porté par les innovations dans les versions papier et sur Internet. Enfin, le chiffre d'affaires des éditions Penguin est en hausse de 2% sur un an, dopé par plusieurs prix littéraires. À la Bourse de Londres, l'action Pearson cède 1,31% à 769 pence en fin d'après-midi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.