Mittal Steel lance une OPA de 18,6 milliards d'euros sur Arcelor

 |   |  571  mots
Le numéro un mondial de l'acier Mittal Steel va lancer une offre de rachat sur le numéro deux du secteur, l'Européen Arcelor pour 18,6 milliards d'euros. Son offre comprend une prime de 27% par rapport au cours actuel d'Arcelor. Mittal Steel a trouvé un accord avec ThyssenKrupp pour lui revendre Dofasco en cas de succès de son offre.

Le secteur de la sidérurgie est en pleine ébullition. Le numéro un mondial de l'acier Mittal Steel a annoncé ce matin son projet d'offre pour racheter le groupe européen Arcelor. Cette offre valorise le numéro deux mondial du secteur à 18,6 milliards d'euros, soit 28,21 euros par titre. Elle représente une prime de 27% par rapport au cours actuel d'Arcelor.

Mittal propose en fait une offre mixte en titres et en cash, c'est-à-dire une offre publique d'échange (OPE) associée à une offre publique d'achat (OPA). Le groupe anglo-néerlandais offre ainsi quatre de ses propres actions plus 35,25 euros en cash pour cinq actions Arcelor. Il ajoute qu'il paiera en cash un montant maximum de 4,7 milliards d'euros pour l'ensemble de son offre.

En cas de réussite, ce rapprochement devrait permettre à Mittal Steel de dégager un milliard de dollars de synergies, soit 820 millions d'euros, dans les achats, la commercialisation et la production. Le nouveau groupe dégagerait un chiffre d'affaires de 69 milliards de dollars et un excédent brut d'exploitation de 12,6 milliards de dollars. Mittal Steel estime que le nouveau groupe pèsera 40 milliards de dollars en Bourse.

Le leader mondial de l'acier signale également qu'il n'a pas sollicité Arcelor avant de lancer son offre, ce que confirme Arcelor qui "souligne le caractère hostile de cette démarche en l'absence de discussion et de consultation entre les deux sociétés avant le lancement de cette offre". Le conseil d'administration d'Arcelor se réunira dimanche à Luxembourg. Deux jours plus tard, mardi matin, les dirigeants de Mittal Steel rencontreront le Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker. L'Etat luxembourgeois détient une participation de 5,52% dans Arcelor.

Toutefois, Mittal Steel affirme vouloir "engager des discussions amicales" avec le groupe européen, selon son PDG Lakshmi Mittal. Il a par ailleurs ajouté qu'il n'avait pas l'intention d'augmenter son offre.

Accord avec ThyssenKrupp pour Dofasco

Mittal Steel a par ailleurs indiqué avoir passé un accord avec l'Allemand ThyssenKrupp pour lui revendre le sidérurgiste Dofasco s'il réussit à racheter Arcelor. ThyssenKrupp a confirmé avoir passé un accord avec Mittal concernant un éventuel rachat de Dofasco. Mittal Steel indique en outre que la revente de Dofasco se ferait au prix de 68 dollars canadiens par Action.

Mardi dernier, Arcelor a conclu le rachat du canadien Dofasco pour 3,95 milliards d'euros, soit à 71 dollars canadiens par action. Dofasco avait été la cible d'une bataille boursière féroce entre Arcelor et ThyssenKrupp pour racheter le groupe canadien.

Ce matin, les cours d'Arcelor et de Mittal Steel ont été suspendus. ThyssenKrupp a clôturé en forte hausse de 8,07% à 21,95 euros à la Bourse de Francfort. Arcelor a clôturé après une envolée de 28,44% à 28,54 euros pour s'aligner sur le prix de l'offre de Mittal Steel.


Le gouvernement français est "préoccupé"
A la suite de l'annonce de l'OPA de Mittal sur Arcelor, le ministre français de l'Economie et des Finances, Thierry Breton a exprimé les "préoccupations" du gouvernement à l'égard d'un éventuel rachat du groupe européen. Cette situation fait échos aux rumeurs de rachat de Danone par PepsiCo en juillet dernier qui avait soulevé un tollé de la classe politique française brandissant le principe du "patriotisme économique" Cet événement avait conduit le gouvernement à publier un décret "anti-OPA" fin décembre. Ce texte vise à protéger les entreprises françaises des prises de contrôles étrangères dans les secteurs dits stratégiques (voir ci-contre).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :