Les équipes M&A françaises des banques américaines : le boom avant la fermeture ?

"La tendance du moment est clairement de donner autant que possible une touche locale au département M&A, confiait récemment un directeur d'un cabinet de recrutement international basé à Londres. Les effectifs des équipes européennes ont quasiment retrouvé leur niveau de 2000". Concernant la présence des banques anglo-saxonnes en France, "la tendance est récente et concerne plutôt les "senior bankers" ou "partners". Ces banques avaient montré un visage plus conquérant dans les années 1988 et 2000, par exemple. Aujourd'hui, CSFB et Morgan Stanley semblent les plus présentes en France", précise Antoine Morgaut, directeur Europe du Sud de Robert Walters. "Les acteurs les plus actifs à Paris sont de fait tous français. Leur pugnacité est plus avérée que jamais: Rothschild, Calyon, SG ou encore Lazard réussissant à maintenir une prédominance locale", poursuit Antoine Morgaut. Une profession exposée aux retournements de cycle Faut-il pour autant verser dans un optimisme sans frein? Que se passe-t-il si l'activité fléchit? Réduction drastique des équipes et rapatriement des directeurs à Londres comme en 2002? La profession continue d'ailleurs de pâtir de cet épisode: une confiance des professionnels érodée et une pénurie de candidats entre 2 et 6 ans d'expérience. "Les tensions sont particulièrement fortes pour les cadres de 28/32 ans, dits confirmés (analyste senior, associate...). Leurs salaires sont au plus élevés mais leurs exigences aussi, notamment en termes de partage temps de travail / vie privée !", constate Antoine Morgaut. Conclusion? "La pénurie en management intermédiaire est telle que la sécurité de carrière moyen terme apparaît élevée même en cas de crise".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.