Le fonds de Dubaï négocie en exclusivité le rachat du club de Liverpool

Cinquième au classement de la Premier League anglaise après sa victoire 4-0 sur le terrain de Wigan samedi, Liverpool pourrait passer rapidement sous contrôle de financiers émiratis. Selon le Guardian, David Moores, président et propriétaire à 51 % du club le plus titré d'Angleterre, a engagé un processus de cession à Dubai International Capital (DIC). Ce dernier a confirmé l'existence de négociations exclusives en ce sens.Contrôlé par la famille al-Maktoum, qui gouverne cette cité appartenant aux Emirats Arabes Unis , DIC est un fonds d'investissement international diversifié et spécialisé en placements dans le non-coté. Il est conseillé pour cette opération par la banque d'affaires JP Morgan.Après avoir revu ses exigences à la baisse, David Moores, réclamerait 450 millions de livres (670 millions d'euros), contre 620 millions de livres initialement (920 millions d'euros), selon le journal britannique. D'autres candidats ont déjà fait part de leur intérêt, mais la préférence de Moores, dont la famille a fait son entrée dans le club dans les années 1950, irait au fonds de Dubai. Le mois dernier, The Independant, un autre journal britannique croyait savoir que George Gillett, propriétaire du club de hockey sur glace des Canadiens de Montreal était en "pôle position" pour reprendre l'équipe de football pour 250 millions de livres seulement Le club du nord de l'Angleterre a un besoin impérieux d'argent frais. Endetté à hauteur de 80 millions de livres, il a besoin de 200 millions de livres supplémentaires pour construire un nouveau stade.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.