Scania réaffirme ne pas exclure une contre-offre sur Man

 |   |  152  mots
Le directeur général du constructeur suédois de camions Scania, Leif Ostling, dont le groupe est actuellement visé par une offre hostile de son concurrent allemand MAN, a réaffirmé mercredi à l'agence Reuters qu'une contre-offre faisait partie des scénarios actuellement envisagés. "Dans la situation présente, nous examinons toutes les possibilités", a-t-il dit au sujet de la défense de son entreprise. Selon lui, le conseil d'administration de Scania n'a pas changé d'avis et juge que l'offre de MAN est sous-valorisée. Scania mène pendant deux jours des rencontres avec les investisseurs (road-shows).Le conseil d'administration et la famille Wallenberg, qui détient un peu plus de 30% des droits de vote du groupe, a rejeté l'offre de 10,3 milliards d'euros soumise par MAN. Volkswagen, premier actionnaire institutionnel de Scania avec 34% des droits de vote, s'est déclaré favorable à cette offre, si elle est assortie de certaines conditions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :