Wall Street en nouvelle hausse

Les marchés américains terminent cette dernière séance de la semaine dans le vert, pour la 5e fois d'affilée. Si l'indice de confiance de l'Université du Michigan est ressorti nettement inférieur aux attentes, pénalisant le marché en début de journée, l'optimisme est revenu au fil des heures à Wall Street, les investisseurs se remémorant les bons chiffres de l'inflation de début de semaine. Les faibles gains du Dow Jones depuis le début de l'année (moins de 5%) ont facilité les achats à bon compte. En clôture, le Dow Jones prend ainsi 0,41% à 11.381,39 points, le Nasdaq 0,29% à 2.163,95 points.Seule statistique du jour, l'indice de confiance de l'Université du Michigan est ressorti à 78,7 en août et en données préliminaires, contre 84,7 en juillet, alors que les analystes l'attendaient à 83,6. La composante des conditions actuelles ressort à 100,8, comme anticipé, contre 103,5 en juin. Les attentes du consommateur chutent en revanche de 72,5 en juillet à 64,5 en août.Sur le front du pétrole, le baril de WTI livraison septembre remonte par rapport à ses plus bas touchés la veille. Il s'établit à 71,14 dollars, contre 70,06 dollars en clôture hier soir. Compte tenu de l'adoption d'une politique tarifaire plus agressive, les ventes de Dell n'ont progressé que de 5% à 14,1 milliards de dollars au deuxième trimestre, et ses bénéfices ont chuté de 51% à 502 millions de dollars, ou 22 cents par action. Des chiffres conformes aux attentes après l'alerte lancée par le constructeur le mois dernier. Dell a par ailleurs annoncé que la SEC, l'autorité américaine de régulation des marchés boursiers, mène actuellement une enquête informelle sur ses comptes. Une enquête qui, selon le groupe, ne devrait pas avoir d'impact matériel sur ses comptes. Selon le site d'information financière MarketWatch, Goldman Sachs a dégradé la valeur de " conserver " à " vendre ". Le titre baisse de 2,81% à 22,16 dollars.Un juge fédéral a estimé que les géants du tabac avaient enfreint la législation américaine en dissimulant les risques du tabac sur la santé, rapporte Reuters. Toutefois, se basant sur une précédente décision rendue par une cour d'appel en 2005, le juge a refusé de les condamner à des pénalités financières. Il a en revanche condamné l'industrie à corriger publiquement leurs déclarations sur les conséquences médicales et la dépendance à la cigarette. Altria, maison mère de Philip Morris, prend 3,95% à 83,84 dollars.Valeo figure parmi les acquéreurs potentiels de l'équipementier américain Visteon, rapporte aujourd'hui le Financial Times. Le titre recule de 2,05% à 9,06 dollars mais avait fortement progressé hier.Ford (-2,08% à 8 dollars) annonce 6.000 nouvelles suppressions de postes, en plus des 30.000 prévues dans le cadre de son programme Way Forward, annoncé en janvier dernier, rapporte la presse. Le constructeur automobile réagirait ainsi à la baisse de ses ventes de pick-ups et de 4x4, après la percée des cours du pétrole.Au terme d'un audit indépendant des comptes d'AOL, et après la signature d'un accord à l'amiable avec la SEC, le gendarme américain de la Bourse, Time Warner a annoncé qu'il va republier ses résultats financiers à partir de l'an 2000. Selon le groupe de médias, l'opération devrait diminuer le bénéfice net de l'an 2000 de 1 million de dollars et de l'an 2001 de 161 millions. A l'inverse, il devrait déboucher sur une revalorisation du résultat 2002 de 62 millions de dollars, le bénéfice 2003 étant rehaussé de 18 millions, celui de 2004 de 30 millions et celui de 2005 de 16 millions. L'action prend 0,43% à 16,50 dollars. Denis LantoineCopyright Investir

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.