Wall Street en baisse

 |   |  951  mots
Les valeurs américaines finissent la séance en baisse. Les opérateurs se montrent préoccupés par la hausse des cours du brut, qui franchit la barre des 77 dollars le baril après la fermeture d'un champ de production en Alaska, et à la veille de la réunion de la Fed. Du côté de l'actualité des entreprises, Berkshire Hathaway clôture en hausse après avoir publié ses comptes et annoncé une hausse de 62% de ses bénéfices pour le deuxième trimestre. Marvel Entertainment, de son côté, est bien orienté après avoir dévoilé des chiffres supérieurs aux attentes et relevé ses objectifs pour l'exercice en cours. Dans le secteur automobile, Ford Motor serait prêt, selon la presse britannique, à céder Land Rover afin de pouvoir se séparer de Jaguar.Le Dow Jones clôture en baisse de 0.19% à 11 219.38 points. Le Nasdaq Composite recule de 0.60% à 2 072.50 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, cède 0.28% à 1 275.77 points.Du côté des valeurs, on retiendra Berkshire Hathaway, qui clôture sur une hausse de 1.08% à 92 700 dollars. Le groupe de Warren Buffett a publié vendredi soir après la clôture ses résultats pour le deuxième trimestre. Les revenus sont en hausse à 24.2 milliards de dollars contre 18.1 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent à 2.35 milliards de dollars contre 1.45 milliard de dollars il y a un an. Ramené à une action, le bénéfice ressort à 1 522 dollars.Pepco Holdings recule de 2.86% à 24.14 dollars. La société spécialisée dans la distribution de gaz et d'électricité a publié ses comptes pour le deuxième trimestre. Les revenus progressent de 6.7% à 1.92 milliard de dollars. Les bénéfices, en revanche, reculent à 51.2 millions de dollars, ou 27 cents par titre, contre 66.4 millions de dollars, ou 35 cents par titre, enregistrés il y a un an.Toujours dans le secteur de l'énergie, El Paso cède 5.20% à 14.76 dollars. La société spécialisée dans le transport et la production de gaz a, au deuxième trimestre, renoué avec les profits à 150 millions de dollars contre une perte de 238 millions de dollars enregistrée l'année dernière. Après paiement des dividendes préférentiels, le bénéfice par action disponible aux actionnaires ressort à 21 cents contre 18 cents anticipés par les analystes. Les revenus pour le trimestre clos au 30 juin sont en légère hausse à 1.21 milliard de dollars contre 1.17 milliard de dollars il y a un an.Marvel Entertainment finit la séance sur un gain de 6.96% à 19.36 dollars. Le groupe spécialisé dans l'édition et les jouets sous licence de ses personnages a publié pour le deuxième trimestre des résultats en baisse à 16.3 millions de dollars contre 25.8 millions de dollars il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 25 cents contre 11 cents anticipés par les analystes. Les revenus sur la période sont en baisse de 4% à 84.4 millions de dollars. Marvel Entertainment en profite pour relever ses prévisions pour l'exercice en cours et table désormais sur bénéfice par action de 50 à 60 cents contre 46 à 57 cents initialement prévus.Dans le secteur automobile, Ford Motor finit la séance sur une hausse de 0.56% à 7.17 dollars. Selon le Sunday Times, le constructeur pourrait vendre ses marques Jaguar et Land Rover. Selon le journal britannique, Ford aurait mené en vain des discussions avec plusieurs constructeurs, dont Renault et Hyundai, au sujet de la cession de Jaguar. Afin de rendre l'opération plus attractive, le groupe américain serait prêt à y joindre les opérations de Land Rover qui dégagent des bénéfices de façon récurrente. Enfin, toujours dans le secteur automobile, Standard Motor Products bondit de 4.70% à 8.25 dollars après avoir annoncé pour le deuxième trimestre un retour aux bénéfices à 5.17 millions de dollars contre un déficit de 1.67 million de dollars enregistré il y a un an. Ramené à une action, le bénéfice s'établit à 28 cents, nettement au-dessus des 17 cents pressentis par les investisseurs. Le chiffre d'affaires sur la période est en hausse à 229.17 millions de dollars contre 226.5 millions de dollars l'année dernière. Sur le marché des changes, le dollar clôture la séance en hausse en attendant la réunion de la Réserve Fédérale de demain. La devise européenne cède du terrain et finit la séance en repli à 1.2842 contre 1.2877 en fin de semaine dernière. Même tendance pour la devise japonaise qui clôture en baisse à 115.09 yens pour un dollar contre 114.43 vendredi.Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se tendent après l'adjudication par le Trésor américain de 21 milliards de dollars d'obligations à 3 ans et en attendant la décision de la Fed. Le 2 ans finit la séance à 4.94% contre 4.91% la semaine dernière. Le 5 ans clôture à 4.86% contre 4.83% vendredi. Le 10 ans, de son côté se tend de 3 points de base à 4.92%.Le pétrole clôture la séance en hausse après la fermeture d'un champ de production. BP a, en effet, annoncé la fermeture du champ pétrolier de Prudhoe Bay en Alaska en raison d'un problème de corrosion et de fuite sur le pipeline. Le site produit environ 400 000 barils jour, soit près de 8% de la production américaine. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance septembre clôture la séance au-dessus de la barre des 77 dollars le baril au plus haut depuis 3 semaines, à 77.05 dollars contre 74.76 dollars en fin de semaine dernière et après avoir touché un plus haut à 77.3 dollars.Copyright Invest

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :