Resolution souhaite que Pearl et Standard Life clarifient leurs intentions

 |   |  224  mots
L'assureur britannique veut faire sortir du bois ses deux concurrents, à l'origine de spéculations autour de son rachat. Et ce au même moment où Resolution tente de fusionner avec son homologue Friends Provident.

Resolution veut y voir plus clair. Alors que l'assureur britannique essaie de fusionner avec son concurrent Friends Provident, il fait l'objet dans le même temps de spéculations autour de son rachat. Le groupe a ainsi demandé ce vendredi au régulateur des fusions, le Takeover Panel, d'obliger les acheteurs potentiels à clarifier leurs intentions.

Dans un communiqué à la Bourse de Londres, Resolution confirme ouvrir ses comptes aux candidats au rachat et tenir des réunions avec eux. Il demande cependant au Takeover Panel, "d'établir un délai au bout duquel les acheteurs potentiels devront avoir clarifié leurs intentions et fait une offre éventuelle, en donnant le temps aux actionnaires de Resolution de l'examiner avant l'assemblée générale extraordinaire" qui doit avoir lieu fin octobre pour l'approbation de la fusion avec Friends Provident.

S'il ne les cite pas, Resolution désigne clairement deux autres groupes d'assurance vie britannique qui ont déjà exprimé leur intérêt pour le groupe, soit Pearl, qui en est déjà actionnaire à hauteur de 16%, et Standard Life.

En attendant, l'assureur britannique veut continuer à avancer sur sa fusion avec Friends Provident. Le conseil d'administration du groupe estime en effet que "cette fusion créera une valeur importante pour les actionnaires de Resolution à travers les 50,9% qu'ils possèderont dans Friends Financial", la nouvelle entité issue de l'union.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :